Responsable produit : le rôle et comment le maîtriser

Obtenez une image claire du rôle et des responsabilités du responsable produit, des conseils pour réussir son travail, et plus encore.

Sherif Mansour Sherif Mansour
Browse topics

D'abord, une confession : il y a dix ans, lorsque j'ai été invité à postuler pour un poste de responsable produit chez Atlassian, je ne savais pas ce qu'était la gestion de produits. Ce n'était pas inhabituel. Bien que la gestion de produits existe sous une forme ou une autre depuis plusieurs décennies, le titre de « responsable produit » n'a commencé à prendre de l'ampleur qu'il y a moins de 20 ans. Et pourtant, il m'arrive d'assister à des conférences dont le sujet est « Que fait un responsable produit ? » (En fait, j'ai en quelque sorte donné une conférence de ce genre.)

Qu'est-ce qu'un responsable produit ?

Le responsable produit est la personne qui identifie le besoin du client et les objectifs commerciaux plus larges qu'un produit ou une fonctionnalité remplira, qui articule ce à quoi ressemble la réussite d'un produit et qui mobilise une équipe pour concrétiser cette vision. Après avoir étudié la gestion de produits pendant 10 ans, j'ai acquis une compréhension approfondie de ce que signifie être un responsable produit.

La confusion sur ce qu'est un responsable produit provient probablement du caractère récent de son rôle. Alors que les experts de domaines plus établis, comme le design et l'ingénierie, ont pu se segmenter en fonction de leur spécialisation, les responsables produits définissent encore ce que devrait être le rôle.

Martin Eriksson, Product Leader extraordinaire et fondateur de ProductTank, résumait à l'origine la gestion de produits dans un simple diagramme de Venn qui place le responsable produit à l'intersection du commerce, de la technologie et de l'expérience utilisateur. Il y a quinze ans, Ben Horowitz, CEO d'Opsware, qualifiait le responsable produit de « PDG du produit ».

Je suis d'accord avec Martin Eriksson et Ben Horowitz, mais pas toujours avec la façon dont leurs définitions sont interprétées. Les gens voient le diagramme d'Eriksson et pensent que les responsables produits gèrent le produit entre les trois disciplines (expérience utilisateur, technologie et commerce). Mais en réalité, il dit que les responsables produits doivent équilibrer les trois besoins, prendre des décisions difficiles et faire des compromis. Les gens entendent l'analogie d'Horowitz et pensent que les responsables produits ont une sorte d'autorité spéciale. Ce n'est pas le cas. Mais, comme un PDG, les responsables produits fixent les objectifs, définissent la réussite, aident à motiver les équipes et sont responsables des résultats.

Diagramme de Venn des responsabilités du responsable produit, et chevauchement de l'expérience utilisateur, de la technologie et des affaires | Atlassian – Le coach Agile

Responsabilités du responsable produit

Les responsabilités spécifiques varient en fonction de la taille de l'organisation. Dans les grandes organisations, par exemple, les responsables produits sont intégrés dans des équipes de spécialistes. Les chercheurs, les analystes et les spécialistes du marketing aident à recueillir des informations, tandis que les développeurs et les designers gèrent l'exécution quotidienne, élaborent les designs, testent les prototypes et trouvent les bugs. Ces responsables produits reçoivent plus d'aide, mais ils passent également plus de temps à rallier les parties prenantes à une vision spécifique.

D'un autre côté, les responsables produits des petites organisations passent moins de temps à obtenir l'accord de tous, mais plus de temps à faire le travail pratique qui accompagne la définition d'une vision et sa réalisation.

De manière générale, toutefois, un bon responsable produit consacrera son temps à une poignée de tâches.

  • Comprendre et représenter les besoins des utilisateurs.

  • Surveiller le marché et développer des analyses de la concurrence.

  • Définir une vision pour un produit.

  • Aligner les parties prenantes sur la vision du produit.

  • Déterminer la priorité des fonctionnalités et des capacités des produits.

  • Créer un cerveau commun regroupant plusieurs équipes pour permettre une prise de décision indépendante.

Responsable produit et Product Owner

Qu'une équipe adhère ou non à une certaine pratique Agile (et cette pratique) peut davantage brouiller les pistes en ce qui concerne les fonctions du responsable produit. Par exemple, si une équipe applique Scrum, elle doit également avoir un Product Owner.

Un responsable produit et un Product Owner collaborent à l'aide de post-its et de stylos | Atlassian – Le coach Agile

Alors qu'un responsable produit définit l'orientation du produit par la recherche, la définition d'une vision, l'alignement et l'établissement de priorités, le Product Owner devrait travailler plus étroitement avec l'équipe de développement pour procéder en fonction des objectifs que le responsable produit contribue à définir.

Voici comment cela tend à se manifester :

Participe aux activités quotidiennes

Responsable produit Product Owner

Travaille avec les parties prenantes externes

Travaille avec les parties prenantes internes

Aide à définir la vision du produit

Aide les équipes à exécuter une vision partagée

Définit la réussite

Définit le plan pour assurer la réussite

Est responsable de la vision, du marketing, du ROI

Est responsable du backlog de l'équipe et de la réalisation du travail

Travaille au niveau conceptuel

Participe aux activités quotidiennes

Mais les responsabilités peuvent se déplacer un peu lorsque la composition et les pratiques des équipes changent. Par exemple, si l'équipe n'applique pas Scrum (disons qu'elle applique la méthode Kanban ou autre chose), le responsable produit peut finir par établir les priorités pour l'équipe de développement et jouer un rôle plus important pour s'assurer que tout le monde est sur la même longueur d'onde. D'un autre côté, si l'équipe applique Scrum, mais n'a pas de responsable produit, le Product Owner finit souvent par assumer certaines des responsabilités du responsable produit.

Tout cela peut devenir très vite obscur, c'est pourquoi les équipes doivent veiller à définir clairement les responsabilités, sous peine de tomber dans les vieilles méthodes de développement, où un groupe écrit les exigences et les « jette par-dessus la barrière » pour qu'un autre groupe les développe. Lorsque cela se produit, les attentes sont mal alignées, du temps est perdu, et les équipes courent le risque de créer des produits ou des fonctionnalités qui ne répondent pas aux besoins des clients.

Bonnes pratiques et conseils pour être un excellent responsable produit

Tout comme il n'y a pas un seul type d'équipe, l'un des aspects les plus passionnants du rôle de responsable produit est qu'il n'y a pas une seule façon de procéder. Au cours des deux dernières décennies, le métier a explosé tant en termes de popularité que d'approche. Contrairement aux designers qui se sont segmentés avec succès en designers d'interaction, en graphistes, en motion designers, etc., les responsables produits, dans leur ensemble, bataillent encore pour savoir comment étiqueter leurs différentes forces.

Pour compliquer les choses, les gens commencent seulement à se lancer dans la gestion de produits comme choix de carrière. Là où les générations plus âgées « tombaient dans la gestion des produits » en venant de l'ingénierie, du design, des finances ou du marketing, les jeunes générations commencent leur carrière en ayant à l'esprit la gestion des produits.

Cela dit, il existe une poignée de compétences et de pratiques que tout bon responsable produit devra développer.

Établissez des priorités strictes

Un collègue a récemment comparé la gestion de produits à la politique. Ce n'est pas loin. Le responsable produit et le politicien reçoivent tous les deux un certain nombre de ressources. Chaque rôle exige de la personne qui l'occupe qu'elle utilise au mieux ces ressources pour atteindre un objectif plus vaste, sachant qu'elle ne pourra jamais satisfaire les besoins de tout le monde.

À tout moment, le responsable produit peut avoir à décider entre : développer une fonctionnalité qui pourrait rendre un gros client heureux, mais contrarier 100 plus petits clients ; maintenir le statu quo d'un produit, ou l'orienter dans une nouvelle direction pour étendre sa portée et l'aligner sur des objectifs commerciaux plus importants ; ou se concentrer sur le cosmétique ou sur ce qui est plus ennuyeux, mais important.

Une compréhension claire des coûts et des avantages de chaque choix guide le responsable produit vers la bonne décision.

Prenez connaissance du terrain

Les responsables produits doivent connaître la configuration du terrain mieux que quiconque. Ils commencent très rarement avec une ardoise vierge. Il est plus que probable que les responsables produits soient parachutés dans le feu de l'action. S'ils se lancent sans prendre le temps de s'orienter, ils prendront de mauvaises décisions.

Les bons responsables produits freinent et commencent par poser des questions. Si vous débutez dans la gestion de produits, prenez les deux premiers mois pour parler à autant de clients que possible. Parlez au plus grand nombre possible de parties prenantes internes. Comprenez le modèle commercial. Comprenez l'historique. Comprenez comment différentes personnes sont influencées. Comprenez comment les décisions sont prises. Ce n'est qu'alors que vous pourrez commencer à prendre quelques décisions de votre côté.

Donnez à votre équipe le pouvoir de prendre ses propres décisions

Les responsables produits ne peuvent pas prendre toutes les décisions. Croyez-moi. J'ai essayé. En fin de compte, j'ai presque toujours des messages non lus. Je suis souvent doublement et triplement occupé. Et je pourrais passer toute la journée à répondre à des questions et ne jamais finir.

Mais le travail de responsable produit n'implique pas qu'il intervienne dans chaque décision, du moins, cela ne devrait pas l'être. L'une des clés d'une bonne gestion de produits est de donner à votre équipe les moyens de prendre ses propres décisions en créant un cerveau partagé, ou une façon de prendre des décisions et un ensemble de critères pour les faire remonter. Lorsque quelqu'un pose à un responsable produit une question sur une décision qu'il aurait pu prendre lui-même, neuf fois sur dix, c'est parce que cette personne n'a pas assez de contexte pour prendre la décision elle-même. Les bons responsables produits définissent ce contexte.

Apprenez à influencer sans autorité

Je connais une responsable produit junior qui est presque universellement respectée par son équipe, même si, au départ, beaucoup de ses membres l'auraient échangée contre un responsable plus expérimenté si le choix leur en avait été laissé. Comment a-t-elle fait pour les faire changer d'avis ? Elle a emmené chacun des 30 membres de l'équipe prendre un café et les a écoutés.

L'influence se présente sous de nombreuses formes. Écouter les gens et comprendre comment ils sont influencés constituent la première étape. La deuxième vise à trouver le moyen de les rallier à votre point de vue. Exceller dans l'argumentation, même si vous n'avez pas de données pour étayer votre point de vue, vous mènera loin. Certaines personnes ne seront convaincues que lorsqu'elles vous verront faire le travail. Comprendre quels leviers tirer avec quelle personne est la clé pour diriger sans aucune autorité directe.

Faites-vous une carapace

Faire des compromis rendra inévitablement les gens malheureux. L'astuce consiste à faire les bons compromis, puis à être capable d'expliquer pourquoi vous avez pris cette décision. Si vous savez bien expliquer votre décision, il est toujours possible que quelqu'un ne l'apprécie pas, mais le plus souvent, cette personne respectera la façon dont vous avez procédé. Et même si ce n'est pas le cas, les bons responsables produits trouvent un moyen de gérer la situation.

Les responsables produits d'exception

Pour moi, les responsables produits d'exception se chiffrent à un sur un million. Ce sont des gens qui peuvent faire tout ce qui précède et définir des visions produit incroyables. Ce sont des êtres rares, très prévoyants, très influents et capables d'expliquer aux gens les raisons d'une décision et les convaincre, même sans données. Des gens comme Steve Jobs et Elon Musk me viennent à l'esprit.

Nous idolâtrons ces personnes, en partie parce qu'il est satisfaisant de mettre un visage et un nom sur une grande réalisation. Mais 99 % du temps, les grands produits ne sont pas fabriqués par un seul grand penseur. Ils sont conçus par des équipes de bonnes personnes qui font du très bon travail. Le travail du responsable produit consiste à développer sa propre façon d'encadrer ce travail.