Quatre principes Kanban pour une gestion de projet agile

Atlassian Par Atlassian
Parcourir les rubriques

Kanban est un framework de gestion de projet visuel qui optimise les workflows et augmente l'efficacité grâce au suivi et à la collaboration en temps réel. Considérez-le comme le meilleur ami d'Agile : il est toujours là pour suivre les tâches et les workflows et évaluer la charge de travail.

Quatre principes fondamentaux constituent le framework Kanban : commencer par ce que l'on connaît, appliquer des changements progressifs, respecter le processus actuel et encourager les actes de leadership à tous les niveaux.

Dans ce guide, vous découvrirez ces quatre principes Kanban, leur intégration dans le développement de logiciels, leur facilité de mise en œuvre et la manière dont ils améliorent les pratiques de gestion de projet.

Comment Kanban est-il appliqué au développement de logiciels ?

La méthodologie Kanban a été initialement développée pour améliorer l'efficacité de la fabrication. Elle a depuis été adaptée au développement de logiciels afin d'optimiser les workflows et de réduire les comportements inutiles. Kanban vise essentiellement à visualiser les tâches, à limiter le travail en cours et à garantir le bon déroulement des tâches du début à la fin.

Kanban introduit un outil visuel, le tableau Kanban, pour la gestion de projet. Cet outil visuel aide les équipes à suivre l'avancement des tâches, en agissant comme une source de référence unique.

La gestion de projet Agile est l'approche préférée des équipes de développement de logiciels DevOps qui recherchent la flexibilité et l'avancement itératif. La méthodologie Agile s'adapte au changement et apporte de petites améliorations progressives, ce qui permet de gérer facilement les changements constants dans le processus de développement de logiciels.

Jira Software d'Atlassian propose un modèle Kanban prêt à l'emploi qui constitue un raccourci vers l'excellence Kanban et vous aide à intégrer ce puissant framework dans tes processus agiles.

Quels sont les quatre principes Kanban ?

La méthodologie Kanban repose sur quatre principes simples qui constituent l'épine dorsale du framework Kanban. Ces quatre principes Kanban sont les suivants :

1. Commencer par ce que l'on connaît

Kanban commence par une phase de découverte. Vous ne devez donc pas chercher à réparer ce qui fonctionne déjà. Au cours de cette phase, les chefs de projet identifient les processus et workflows existants qui fonctionnent bien et identifient les processus, les rôles et les responsabilités susceptibles d'être améliorés. En se concentrant sur les domaines problématiques spécifiques qui doivent être optimisés, les responsables peuvent limiter les perturbations organisationnelles et quantifier le retour sur investissement des améliorations Kanban de manière plus précise.

2. Accepter d'appliquer des changements progressifs et évolutifs

Kanban se concentre sur les petits changements gérables, inutile de voir les choses en grand. Des changements d'envergure peuvent perturber le fonctionnement de vos équipes et créer des difficultés imprévues. Par exemple, une refonte soudaine de l'ensemble du processus de déploiement des logiciels de votre entreprise peut vous faire sauter des étapes, entraîner des erreurs coûteuses, des temps d'arrêt, voire une réticence de vos équipes.

D'un autre côté, la mise en œuvre de changements progressifs, tels que la modification d'une phase du déploiement à la fois, réduit les risques. Les équipes ont ainsi la possibilité de s'habituer, ce qui permet d'obtenir des résultats plus prévisibles. En apportant des améliorations progressives, les responsables obtiendront rapidement des résultats tangibles qui pourront améliorer l'adhésion au processus.

3. Respecter le processus actuel, les rôles, les responsabilités et les titres

Kanban respecte les processus organisationnels, les rôles et les titres et vise à améliorer plutôt qu'à perturber l'ordre naturel des opérations. Cette synergie permet d'intégrer facilement Kanban aux workflows existants.

En respectant la structure actuelle, Kanban réduit la résistance au changement et permet une mise en œuvre rapide, car l'entreprise n'a pas besoin de se restructurer avant de commencer à utiliser Kanban.

4. Encourager les actes de leadership à tous les niveaux de l'entreprise

Kanban incite à l'autonomisation : chacun, des stagiaires au PDG, est responsable de ses tâches. Les employés ont tendance à s'impliquer davantage, à être plus responsables et plus heureux au travail lorsqu'ils peuvent prendre des initiatives. Kanban encourage chaque membre de l'équipe à contribuer au processus. Par exemple, un développeur junior peut identifier un goulot d'étranglement dans le workflow et suggérer une solution basée fondée sur les données.

Les principes Kanban sont-ils faciles à mettre en œuvre ?

Les principes Kanban se concentrent sur les petits changements et ne nécessitent pas de refonte complète des processus existants, ce qui les rend faciles à mettre en œuvre. L'introduction des principes Kanban ne crée pas de changements perturbateurs et améliore l'adhésion de la direction.

Pour mettre en œuvre les principes Kanban, un tableau et quelques cartes représentant les tâches suffisent. Un tableau virtuel permet aux équipes distantes de partager des informations et de simplifier la communication entre les équipes.

Capture d'écran Kanban JSW

Jira Software et Jira Work Management d'Atlassian peuvent donner un coup de pouce à votre parcours Kanban. Jira Software est spécialement conçu pour les équipes logicielles qui s'appuient sur des méthodologies agiles, notamment Kanban. Avec Jira Software, les chefs de projet peuvent rapidement créer un tableau Kanban à l'aide du modèle Kanban prêt à l'emploi, que l'équipe pourra immédiatement utiliser.

Capture d'écran du tableau JWM

Jira Work Management est une plateforme polyvalente spécialement conçue pour superviser et suivre les tâches liées aux projets et aux opérations de l'entreprise. Jira Work Management propose des vues de tableau idéales pour visualiser les tâches et les workflows.

Jira Software et Jira Work Management fonctionnent parfaitement ensemble et permettent aux équipes de développement de logiciels et commerciale de lier des tâches qui apparaissent ensuite sur leurs tableaux respectifs. Cette interconnexion favorise une communication claire et prévient les retards potentiels dans le projet qui pourraient découler de malentendus entre les équipes.

Quelles sont les pratiques de base Kanban ?

Si les quatre principes Kanban mettent en évidence les raisons de son efficacité pour améliorer le développement logiciel agile, les six pratiques de base proposent une feuille de route claire pour sa mise en œuvre. Cette section détaille ces pratiques.

1. Visualiser les workflows

Visualiser pour gérer

Pour gérer les workflows, vous devez pouvoir les visualiser. Les tableaux Kanban incluent des colonnes représentant les étapes de votre workflow, telles que « À faire », « En cours » et « Terminé ». Chaque carte représente une tâche ou une user story et inclut des informations, telles que les délais et les membres responsables de l'équipe. Le modèle Kanban prêt à l'emploi de Jira Software simplifie la configuration et vous permet de commencer à utiliser Kanban immédiatement.

Les chefs de projet disposent les cartes Kanban de chaque projet sur le tableau Kanban du projet. Les cartes sont regroupées en colonnes en fonction de l'état des tâches. Un simple coup d'œil au tableau suffit pour obtenir une mine d'informations. Le chef de projet visualise ainsi instantanément ce sur quoi travaillent les membres de son équipe, les tâches terminées et celles en retard.

2. Limiter le travail en cours (WIP)

N'ayez pas les yeux plus gros que le ventre

Faire du multitâche peut nuire à la productivité, c'est pourquoi il est essentiel de limiter le travail en cours. En fixant des limites WIP pour chaque colonne de votre tableau Kanban, votre équipe peut se concentrer sur la réalisation des tâches plutôt que de jongler avec un trop grand nombre d'entre elles. L'objectif est que chacun ait des tâches à accomplir sur le tableau Kanban, mais que personne n'ait besoin d'effectuer plusieurs tâches à la fois.

3. Gérer le flux

Laissez-vous guider par le tableau Kanban

Le tableau Kanban est l'outil idéal pour identifier les goulots d'étranglement et les obstacles. Par exemple, si la colonne « Revue de code » est toujours pleine, cela signifie que les revues de code ralentissent le processus et nécessitent une attention particulière.

Il est essentiel de déplacer les cartes en temps réel pour refléter avec précision l'avancement du travail et tenir l'équipe informée.

4. Rendre les règles du processus explicites

La transparence est essentielle

Des processus parfaitement clairs et bien documentés permettent à tout le monde d'être sur la même longueur d'onde. Documenter et définir les processus implique de définir les rôles, les responsabilités, les workflows et les protocoles. Le modèle de documentation du projet principal est un excellent point de départ pour le processus de documentation.

5. Mettre en place des boucles de feedback

Le feedback n'est pas seulement utile, il est indispensable.

Le feedback est la pierre angulaire de l'amélioration continue. Il aide les chefs de projet à identifier ce qui fonctionne et ce qui doit être amélioré. Ce feedback, recueilli à partir des expériences des membres de l'équipe, des interactions avec le conseil d'administration et des idées de la direction générale, constitue la base de l'amélioration continue. Il permet aux chefs de projet de déterminer ce qui est efficace et quels aspects nécessitent des ajustements.

6. Améliorer en collaboration

L'amélioration est un sport d'équipe

L'amélioration continue est un processus continu qui implique d'analyser les performances, de détecter les opportunités et d'apporter des modifications progressives. Les tableaux Kanban sont suffisamment polyvalents pour gérer différents workflows tout en garantissant l'avancement du travail.

Pour ceux qui souhaitent approfondir l'analyse des performances et l'identification des causes racines, Confluence, un outil de collaboration créé par Atlassian, propose des modèles prêts à l'emploi pour les rétrospectives et les sessions « Cinq pourquoi » afin que vous puissiez organiser des réunions efficaces pour vos équipes locales et distantes.

Suivez les principes Kanban pour améliorer votre gestion de projet

Les principes et pratiques Kanban vont au-delà de l'utilisation de tableaux visuels et de cartes pour favoriser une culture d'amélioration continue, d'efficacité et de travail d'équipe. Cette approche globale peut améliorer de manière significative votre gestion de projet. Pour les chefs de projet, l'approche Kanban affine l'exécution des tâches et améliore la clarté des processus.

Jira Software d'Atlassian utilise des vues de style Kanban, idéales pour les équipes de développement de logiciels qui utilisent des méthodologies agiles. Jira Software et Jira Work Management s'intègrent parfaitement, ce qui signifie que vous pouvez créer des dépendances de tâches entre les équipes de développement de logiciels et commerciale, ce qui permet à chacun de visualiser son travail plus facilement et de rester sur la même longueur d'onde.

Principes Kanban : FAQ

Quelle est la différence entre un tableau Kanban et une carte Kanban ?

Une carte Kanban représente une tâche dans un workflow. Un tableau Kanban est un outil visuel qui affiche l'intégralité d'un workflow.

Les cartes Kanban contiennent des informations détaillées sur chaque tâche, notamment l'état, le propriétaire et la priorité. Le tableau Kanban réunit les cartes Kanban pour donner à l'équipe une vue d'ensemble d'un projet.

Quels sont les avantages de la méthode Kanban ?

La méthode Kanban offre de nombreux avantages qui simplifient la gestion de projet et améliorent les performances des équipes, notamment :

  • Worflow amélioré : en visualisant les tâches sur un tableau Kanban, les équipes peuvent identifier les goulots d'étranglement et optimiser les workflows.
  • Efficacité accrue : la limitation WIP permet aux membres de l'équipe de se concentrer sur l'accomplissement des tâches sans se sentir submergés.
  • Collaboration améliorée : l'aspect visuel des tableaux Kanban favorise un environnement collaboratif, chacun étant conscient de ses responsabilités et de l'état de chaque tâche.

Quelle est la différence entre Scrum et Kanban ?

Si Scrum et Kanban sont tous deux des méthodologies agiles, Scrum fonctionne par cycles de sprint de durée fixe, tandis que Kanban est une méthode en continu. Les équipes Scrum ont des rôles prédéfinis, tels que le Scrum Master et le Product Owner. La méthode Scrum prévoit plusieurs cérémonies, telles que des stand-ups quotidiens et la planification de sprints. À l'inverse, les rôles de l'équipe Kanban sont flexibles. La méthode Kanban ne nécessite pas d'organiser des réunions régulièrement, ce qui le rend adaptable aux différents projets et structures en équipe.

Cependant, les principes qui sous-tendent ces frameworks sont similaires. Il n'est donc pas préférable d'adopter une approche Kanban ou Scrum. Il vaut mieux envisager ces frameworks en se demandant comment ils peuvent contribuer à créer de meilleurs produits avec moins de tracas.