Qu'est-ce que la préparation du backlog ? Définition et avantages

Atlassian Par Atlassian
Parcourir les rubriques

La préparation du backlog, ou affinement du backlog, est la mise à jour régulière du backlog produit. L'objectif principal est de maintenir le backlog à jour et de préparer les éléments qu'il contient pour les prochains sprints. Le responsable produit, le Product Owner et l'équipe priorisent, examinent et évoquent les éléments du backlog, en veillant à ce que la charge de travail pour les prochains sprints soit toujours correctement priorisée.

Si le backlog n'est pas à jour, l'équipe du projet peut avoir du mal à prioriser les tâches. Elle risque de travailler sur des tâches ou des demandes obsolètes, perdant ainsi, au mieux, du temps et des ressources. Au pire, la liste pourrait s'allonger au point qu'il deviendrait presque impossible de prioriser les tâches.

Ainsi, un backlog produit peut être à double tranchant pour une équipe qui adopte la méthodologie Agile.

Ce guide décrit le processus de préparation du backlog, les bonnes pratiques pour une préparation efficace, et plus encore.

Comprendre l'objectif de la préparation du backlog dans Agile

La préparation du backlog est essentielle pour qu'une équipe Agile puisse continuellement itérer sur ses produits ou services. Pourquoi ? Parce que le backlog est composé de corrections, d'améliorations et de nouvelles fonctionnalités.

La préparation du backlog Agile implique ce qui suit :

  • Choisir les user stories à poursuivre lors du prochain sprint
  • Supprimer du backlog les stories qui ne sont pas pertinentes pour atteindre les objectifs actuels de l'équipe
  • Ajouter des stories en fonction des besoins actuels ou en constante évolution des clients
  • Estimer les calendriers et les livrables
  • Diviser les user stories trop volumineuses pour être traitées en tâches plus petites

Une réunion d'affinement du backlog permet à l'équipe et aux parties prenantes de se mettre d'accord sur les priorités stratégiques des tâches. L'objectif ultime est de trouver un backlog adapté aux besoins des clients et de l'entreprise, d'améliorer la gestion de projet Agile dans son ensemble et de préparer l'équipe au prochain sprint.

Avantages de la préparation du backlog

Un backlog bien géré présente de nombreux avantages pour les équipes Agile qui cherchent à améliorer continuellement leurs processus. Parmi ces nombreux avantages, citons les suivants :

  • Améliore la planification des sprints : un backlog organisé et priorisé permet de planifier le sprint suivant en un clin d'œil. Votre équipe sera mieux à même de choisir les éléments pour le sprint.
  • Améliore le travail d'équipe : comme la préparation du backlog implique tous les membres de l'équipe, elle améliore la communication au sein de l'équipe et encourage la collaboration.
  • Garantit un travail efficace : les sprints de votre équipe se concentreront davantage sur les tâches nécessaires si vous examinez continuellement votre backlog et priorisez les points importants.

Le processus de préparation du backlog

Le processus de préparation du backlog implique le Product Owner, le chef de projet et l'équipe. Ils visent à prioriser les éléments du backlog alignés sur les besoins des clients et de l'entreprise. Faisons un pas à la fois :

1. Collecter et analyser les données

Collectez autant de données que possible, comme les commentaires des clients, les informations relatives aux tests utilisateurs et les analyses d'utilisation. Cherchez où les utilisateurs sont bloqués ou abandonnent. Ces points de friction deviendront des éléments du backlog. Il peut être utile de s'appuyer sur les expériences de sprint précédentes. Ces données vous aideront à prioriser les points sur lesquels il faut travailler en premier.

Cette démarche devrait automatiquement faire partie du processus de l'entreprise. Les équipes chargées de la réussite client, du support et de l'assurance qualité collectent déjà probablement la plupart de ces informations.

2. Classer les éléments du backlog

Prenez ces points de friction et faites-en des éléments du backlog tout en les regroupant et en les classant correctement.

Répertoriez les user stories, les demandes de fonctionnalités, les nouvelles fonctionnalités, les commentaires des clients et les bugs du backlog.

3. Redéfinir la priorité des éléments du backlog

Redéfinir la priorité centre les éléments du backlog autour de la valeur client, les éléments les plus importants ayant le niveau de priorité le plus élevé. La notation des opportunités n'est qu'une des nombreuses options pour redéfinir la priorité dans le backlog. Elle utilise les recherches sur les utilisateurs pour comprendre les attentes de ces derniers et note les éléments en fonction de cette métrique.

Quelle que soit la méthode, la redéfinition des priorités est une activité de préparation continue et régulière. Les revues de sprint sont une bonne occasion de redéfinir les priorités pendant un sprint actif.

4. Développer votre sprint

Une fois les éléments ajoutés au backlog priorisés, vous pouvez créer un sprint en fonction des éléments ayant le niveau de priorité le plus élevé. Utilisez les points clés à retenir du dernier sprint pour déterminer les éléments à inclure.

Il est utile d'avoir un backlog d'au moins deux semaines de sprints. Une liste plus longue permet à l'équipe d'élaborer une meilleure feuille de route produit, ce qui facilitera la création de chaque sprint.

Bonnes pratiques pour une préparation du backlog efficace

Une préparation du backlog efficace ne nécessite pas de procéder par essais et erreurs. Voici certaines bonnes pratiques en matière de préparation du backlog que vous pouvez suivre :

  • Organiser des réunions efficaces pour affiner le backlog : les chefs de projet devraient organiser ces réunions souvent, en utilisant un ordre du jour détaillé, comme celui présenté dans ce modèle d'ordre du jour de réunion, afin de garantir leur bon déroulement. Les réunions devraient durer de 45 à 60 minutes et les chefs de projet devraient jouer le rôle d'un Scrum Master.
  • Tirer parti des critères DEEP : utilisez les critères DEEP (détaillés suffisamment, estimés, émergents et priorisés) pour prioriser le backlog. Cette méthode est adaptable, contient de nombreuses informations et inclut des estimations précises pour les éléments hautement prioritaires.
  • Tirer parti de la définition de « Prêt » : une définition de « Prêt » fournit à l'équipe une liste complète d'éléments. Il s'agit d'un ensemble clair de critères permettant de déterminer si une tâche est prête pour un sprint.
  • Préparer la préparation du backlog : recueillez des informations sur la réussite des clients, le support, l'assurance qualité et l'équipe. Ces informations, associées aux informations des sprints précédents, orienteront le processus de préparation.
  • Utiliser plusieurs sprints : divisez le travail en plusieurs tâches gérables avec des sprints plus petits au lieu d'essayer de le terminer en un seul sprint.
  • Demander l'avis des membres de l'équipe : les membres de l'équipe auront les meilleures informations pratiques sur le produit et les sprints. Utilisez ces connaissances pour préparer le backlog.

Gérez la préparation du backlog avec Jira Software

La préparation du backlog est une activité essentielle qui profite à toutes les entreprises. Un backlog bien géré offre une opportunité d'amélioration continue et d'itération. Cela donne à votre équipe une liste de priorités lorsqu'elle planifie ses sprints de travail.

Jira Software permet d'affiner facilement le backlog. Vous pouvez facilement créer un backlog et le partager avec l'ensemble de l'entreprise. Toute votre équipe disposera d'une source de référence unique concernant le backlog. Cela ne laissera aucune place à l'ambiguïté quant aux priorités.

Jira Software présente d'autres avantages au-delà de la maintenance de votre backlog. Il facilite la communication entre les équipes de développement, ce qui leur permet de créer des plans de livraison exploitables. Votre équipe peut suivre le projet sans effort à chaque étape, en veillant à ce que tout le monde soit sur la même longueur d'onde. Ainsi, l'ensemble de votre entreprise sera en mesure de livrer ses produits plus rapidement et à grande échelle.

Préparation du backlog : FAQ

Qui est responsable du processus de préparation du backlog ?

La préparation du backlog est un effort collaboratif auquel participe l'ensemble de l'équipe de projet. Cependant, la gestion d'une réunion d'affinement du backlog peut être du ressort d'un Product Owner, d'un responsable produit, d'un chef de projet et/ou d'un Scrum Master.

Qui participe habituellement aux sessions de préparation du backlog ?

L'ensemble de l'équipe transverse devrait assister à ces réunions. L'expertise combinée de ses membres peut contribuer à créer des user stories plus convaincantes. La réunion doit inclure au moins les membres d'équipe suivants :

  • Responsable de session : il peut s'agir du Product Owner, du chef de projet ou du Scrum Master.
  • Représentants de l'équipe produit : tirez parti de leur connaissance approfondie des produits lors de ces réunions. Tous les membres de cette équipe contribuent à la création et à la maintenance du produit.
  • Équipe de livraison : les chefs d'équipe peuvent représenter l'équipe si celle-ci se compose de nombreux membres.
  • Représentants de l'équipe chargée de l'assurance qualité : cette équipe connaît tous les bugs et peut en dire plus sur les points qui nécessitent une attention immédiate. Les testeurs d'assurance qualité et/ou leur superviseur sont de bons candidats pour cela.

Quelles sont les différences entre la préparation du backlog et la planification du sprint ?

La principale différence entre les deux réside dans leur objectif et leur timing. La préparation du backlog se concentre sur l'ensemble du produit et sur sa feuille de route, ce qui est une activité de planification à long terme. La planification du sprint ne prend en compte que les exigences pour le sprint suivant. Il s'agit donc d'une activité de planification à court terme.

Combien de temps durent les séances de préparation du backlog ?

Les sessions de préparation doivent avoir lieu régulièrement afin qu'elles restent brèves. Il est recommandé de limiter les sessions de préparation du backlog à 60 minutes, mais cette durée peut varier d'une équipe à l'autre et d'une entreprise à l'autre. Quelle que soit la durée de la réunion, il est essentiel de respecter l'ordre du jour afin qu'elle ne déraille pas.