Qu'est-ce qu'un backlog de sprint ? Ses avantages et comment en créer un.

Atlassian Par Atlassian
Parcourir les rubriques

Un backlog de sprint solide permet à l'équipe de rester concentrée pendant ses sprints Scrum, c'est-à-dire le temps imparti pour terminer le travail. Il s'agit d'une liste de tâches à partir de laquelle une équipe travaille pendant le sprint et qui permet d'éviter toute dérive des objectifs. Ces tâches proviennent du backlog produit, qui est utile pour la planification des sprints. Ils vous permettent ainsi de prioriser les tâches à accomplir. Généralement, le chef de projet et son équipe choisissent ces tâches lors d'une réunion de planification de sprint.

Cet article aborde l'objectif des backlogs de sprint et explique comment en créer efficacement à l'aide de logiciels et d'outils tels que Jira Software.

Capture d'écran de backlog

Comprendre l'objectif des backlogs de sprint

Un backlog de sprint décrit les tâches et activités spécifiques d'un sprint pour une équipe de projet. Il extrait des tâches du backlog produit, c'est pourquoi il est crucial de peaufiner le backlog. Sans backlog correctement entretenu, vous risquez de travailler sur des tâches qui ne sont pas pertinentes pour vos clients ou qui ne figurent pas dans la feuille de route produit.

L'équipe utilise le backlog produit et sa charge de travail actuelle pour déterminer quelles tâches sont réalisables dans le délai imparti pour le sprint. Une fois qu'une tâche est jugée faisable, elle est reportée dans le backlog de sprint. Si elle est trop importante, elle est divisée en petits sprints. Travailler dans de petits sprints délimités dans le temps permet aux équipes de rester agiles.

Considérez le backlog de sprint comme le plan d'action de l'équipe pour ce sprint en particulier. Il aide l'équipe à garder le cap et à rester concentrée sur la réalisation des objectifs du sprint. Lors des revues de sprint, les chefs de projet évaluent si leurs équipes sont sur la bonne voie et célèbrent les victoires en cours de route.

Différences entre backlog de sprint et backlog produit

Bien que les termes « backlog de sprint » et « backlog produit » se ressemblent, ils recouvrent des réalités bien différentes. Voyons ce que peut inclure un backlog de sprint et en quoi il diffère d'un backlog produit.

Backlog produit

Backlog de sprint

Un backlog produit est la liste des éléments à inclure dans un produit donné, comme les nouvelles fonctionnalités, les demandes des clients, les corrections de bugs et autres améliorations.

Un backlog de sprint comprend des éléments spécifiques du backlog produit, ce qui en fait un sous-ensemble. Votre équipe choisit les tâches du backlog produit sur lesquelles travailler lors d'un sprint et les inscrit dans le backlog de sprint.

Les besoins et les objectifs métier déterminent la priorité des tâches du backlog produit.

La capacité de l'équipe et les objectifs du sprint déterminent la priorité des tâches d'un backlog de sprint.

Le backlog produit appartient au Product Owner.

Le backlog de sprint appartient à l'équipe de développement qui le gère.

Le backlog produit fait partie du plan stratégique à long terme d'un produit et évolue avec celui-ci.

Le backlog de sprint est un plan à court terme visant à accomplir une série de tâches dans le cadre d'un sprint. L'équipe ne peut pas le modifier pendant un sprint.

Le backlog produit couvre l'ensemble du produit.

Le backlog de sprint couvre le sous-ensemble des éléments du backlog produit inclus dans le sprint.

Un backlog de sprint est créé à partir d'un backlog produit. Un backlog de sprint ne peut donc pas exister sans un backlog produit. Au cours de chaque réunion de planification de sprint, le chef de projet et son équipe discutent des priorités en matière de backlog avec le chef de produit. L'équipe définit ensuite le plan d'action pour livrer les éléments inclus dans le backlog de sprint.

Les avantages de l'utilisation d'un backlog de sprint

Les backlogs de sprint sont un outil puissant pour les chefs de projet, en particulier ceux qui utilisent une méthodologie agile telle que Scrum. Si vous êtes un Scrum Master, vous constaterez que les backlogs de sprint sont utiles pour structurer et gérer la charge de travail de votre équipe.

Découvrons les avantages des backlogs de sprints :

  • Amélioration de la précision des estimations : en tant que plan d'action, le backlog de sprint permet d'établir des délais et des estimations plus précis pour vos livrables. Cela permet d'éviter les échéances déraisonnables qui peuvent mettre votre équipe en difficulté.
  • Amélioration de la productivité: les équipes sont moins stressées lorsqu'elles se fixent des objectifs réalisables, car ces objectifs les aident à se concentrer et à augmenter leur productivité.
  • Amélioration des prévisions pour les prochains sprints : les équipes peuvent analyser leur capacité à terminer des tâches au cours d'un sprint, ce qui les aide à prévoir avec précision la charge de travail qu'elles pourront gérer lors des prochains sprints.
  • Renforcement de la responsabilisation: les équipes participent au processus de planification des sprints. Elles se mettent d'accord sur les tâches à inscrire dans le backlog de sprints en fonction de leurs capacités, ce qui leur permet de se responsabiliser par rapport au travail.

Principaux éléments d'un backlog de sprint

Examinons maintenant les éléments spécifiques d'un backlog de sprint.

User story

Les user stories expliquent en quoi une fonctionnalité bénéficiera à l'utilisateur final. C'est une story simple, sans jargon trop technique, qui explique comment l'utilisateur utilisera cette fonctionnalité. Cela permet d'expliquer pourquoi un élément est sur le backlog.

Les user stories permettent à l'équipe de développement de mieux comprendre l'impact du produit sur l'utilisateur, en fournissant le contexte dans lequel l'équipe travaille et pourquoi. Le facteur humain est un élément clé de toute méthodologie Agile, et les user stories sont destinés à ceux qui utilisent le produit ou le service.

Tâches et sous-tâches

Les tâches sont créées à partir des user stories, et chaque tâche peut comprendre de nombreuses sous-tâches. Les tâches sont les activités nécessaires au déroulement de l'user story. Par exemple, une nouvelle fonctionnalité peut obliger l'utilisateur à exécuter plusieurs étapes. Les fonctionnalités requises pour chaque étape peuvent être transformées en tâches (des sous-tâches étant ajoutées pour les étapes plus complexes).

Chaque tâche et sous-tâche inclut un nom, une description, une priorité, un responsable, une liste des livrables et une échéance. Par exemple, si votre équipe développe une fonctionnalité de commentaire pour une application sociale, votre liste de tâches pourrait ressembler à ceci :

Tâche

Créer une fonctionnalité de commentaire

Description

Permettre aux utilisateurs de commenter les publications

Priorité

Élevée

Responsable

Lanisha, DesignerRoland, développeur

Livrable

Zone de commentaires

Échéance

24 août

Bloqueurs techniques

Les bloqueurs techniques sont des problèmes auxquels l'équipe peut être confrontée lors du développement du produit, par exemple une dette technique ou un bug. Une dette technique correspond à la maintenance nécessaire et aux bugs auxquels l'équipe de développement doit faire face pour assurer le bon fonctionnement du produit.

Ils peuvent survenir pendant le développement ou les tests, ce qui ralentit votre équipe. Il se peut que vous deviez ajouter une tâche ou une sous-tâche pour résoudre ce blocage.

Dans Scrum, ils sont également appelés « obstacles ».

Responsables

La capacité de l'équipe est un élément majeur de la planification du sprint, car elle influe sur les tâches que l'équipe inclut dans le backlog de sprint. Une fois qu'une tâche est inscrite dans le backlog, elle a besoin d'un propriétaire capable d'exécuter le travail du backlog de sprint pour terminer la tâche.

Le backlog de sprint permet de rendre des comptes et de s'assurer que l'équipe termine chaque tâche.

Graphique d'avancement

Un graphique Burndown représente visuellement le travail terminé et le travail restant à accomplir. Il s'agit d'un graphique de progression facile à consulter. Les équipes de projet peuvent utiliser ce tableau pour voir si elles atteignent leurs objectifs et établir leurs estimations de temps de réalisation.

Un graphique Burndown permet de déterminer si la charge de travail actuelle de votre équipe est trop lourde ou trop légère. Cela peut également mettre en évidence tout écart entre les estimations de temps et le temps de réalisation réel. Vous pouvez facilement un graphique Burndown dans Jira Software.

Temps estimé et temps réel

Un graphique récapitulatif permet de visualiser le temps imparti à une tâche par rapport à son temps d'exécution. Les chefs de projet suivent cela tous les jours pendant un sprint.

Chaque jour, vous pouvez analyser le temps qu'il faut à votre équipe pour accomplir une tâche, comparer ce temps à l'estimation initiale et consigner ces informations dans le graphique Burndown. Ce suivi du temps permet à l'équipe de rester sur la bonne voie pour respecter ses délais.

Comment créer un backlog de sprint

Un sprint a lieu dans un délai précis. L'équipe de projet a donc besoin d'un backlog bien défini pour s'assurer de suivre ses tâches. Un backlog de sprint efficace permet de s'assurer que le travail peut être achevé pendant cette période, et le sera.

Voici comment créer un carnet de sprints efficace

1. Déterminez vos objectifs de sprint

Comme les sprints ont une durée déterminée, il est important de définir d'abord leurs objectifs. Les backlogs de sprint doivent inclure des objectifs clairement définis pour l'équipe, afin que votre équipe reste concentrée sur ses tâches. Le backlog de sprint permet également d'éviter toute dérive des objectifs. Assurez-vous que vos objectifs soient précis et puissent être atteints dans les délais impartis par le sprint.

2. Discutez du backlog avec votre équipe

La collaboration est essentielle afin de créer un backlog de sprint efficace. Les réunions de planification de sprint sont le moment idéal pour discuter des éléments de backlog avec votre équipe. Vous voulez qu'ils approuvent les tâches sur lesquelles ils travailleront. Cela leur donne également le sentiment de s'approprier le projet.

Appuyez-vous sur leur expertise pour savoir ce qu'ils peuvent accomplir, compte tenu de leurs capacités actuelles et de leurs compétences techniques. Un modèle de réunion de planification de sprint est très utile pour structurer ces sessions.

3. Organisez et hiérarchisez les tâches

Il est essentiel d'organiser et de hiérarchiser les tâches afin d'aider votre équipe à se concentrer sur ce qui est le plus important. Pour organiser et hiérarchiser les tâches du backlog, commencez par les user stories. À partir de ces stories, l'équipe peut identifier les tâches prioritaires. Une fois cette étape terminée, vous pouvez classer toutes les autres tâches en fonction de leur importance dans l'user story. Une fois que l'équipe a hiérarchisé les tâches, elle peut les décomposer en sous-tâches.

4. Surveillez et mettez à jour selon les besoins

Les chefs de projet suivent les progrès de l'équipe pour déterminer si celle-ci progresse comme prévu pour le sprint. Ils peuvent ensuite apporter des améliorations aux processus si nécessaire. C'est vital car, pendant un sprint, une équipe peut avoir trop ou pas assez de travail. Les évaluations quotidiennes des sprints et les réunions stand-up permettent à chacun de savoir sur quoi travaille chaque membre de l'équipe et d'identifier les goulots d'étranglement au sein de l'équipe. Cela permet aux membres de l'équipe de s'entraider en cas de besoin afin de mener à bien les tâches dans les délais impartis.

Le modèle Scrum de Jira Software inclut plusieurs outils pour vous aider à planifier des sprints de manière efficace. Il y a également une page didacticiel très utile qui explique comment créer un backlog de sprint avec Jira.

Prenons un exemple de backlog de sprint, que vous pouvez facilement créer lors de vos réunions de planification de sprint avec Jira. Il doit contenir le nom de la tâche, le niveau de difficulté, la priorité et l'user story.

Tâche

Créer une fonctionnalité de commentaire

Description

Les utilisateurs veulent commenter les publications de leurs amis et y réagir.

Priorité

Élevée

Niveau d'effort

Effort modéré

Temps requis

2 jours

Responsable

Lanisha, DesignerRoland, développeur

Livrable

Zone de commentaires

Échéance

24 août

Conseils pour gérer votre backlog de sprint

La gestion de votre backlog de sprint est tout aussi importante pour votre équipe que la gestion d'un backlog produit. Les deux permettent d'éviter que votre équipe ne travaille sur des tâches sans rapport avec votre produit ou vos clients. Pour gérer efficacement un backlog de sprint, les chefs de projet doivent continuellement demander l'avis de leur équipe, analyser les processus de l'équipe et suivre leur progression. Le modèle Scrum de Jira Software facilite la gestion de votre backlog.

Voici quelques conseils pour gérer efficacement votre backlog de sprint :

  • Demander l'avis des membres de l'équipe. Dès les premières étapes de la planification du sprint, il est essentiel de recueillir l'avis de l'équipe. Leur participation aux tâches au cours d'un sprint crée un sentiment d'appartenance au sein de l'équipe.
  • Définir les modalités d'achèvement. Chaque sprint doit avoir des critères rigoureux, définis et réalistes de ce qui constitue son achèvement. Cela permet à votre équipe de savoir quand la tâche est terminée.
  • Simplifier votre processus. Analysez les flux de travail et les charges de travail en cours de route afin de rationaliser le processus pour le prochain sprint.
  • Veiller à la flexibilité du backlog. Bien qu'il soit vital d'atténuer la dérive des objectifs, des problèmes peuvent survenir et le backlog doit être suffisamment dynamique afin de pouvoir les gérer.

Gérez au mieux les backlogs de sprint avec Jira Software

Les backlogs de sprint vous aident à structurer le travail de votre équipe avant, pendant et après un sprint. Si vous les utilisez efficacement, ils peuvent vous aider à prévoir avec précision les futurs sprints et à gérer les attentes. Un backlog de sprint bien conçu et entretenu augmente l'efficacité des sprints.

Jira Software simplifie l'affinage du backlog et la planification de sprint. Vous pouvez facilement créer un backlog Scrum pour créer une liste de tickets, ce qui s'avère extrêmement utile pour planifier et exécuter des sprints.

Backlog de sprint : questions fréquentes

Qui est responsable du backlog de sprint ?

L'ensemble de l'équipe de développement est responsable du backlog de sprint. Cette propriété partagée nécessite la contribution du propriétaire du produit, du chef de projet et de l'équipe de sprint. Tout le monde collabore pour identifier les tâches du backlog produit qui doivent être transférées dans le backlog de sprint. L'équipe fixe ensuite des délais réalistes pour les livrables et la réalisation des tâches.

Quand utiliser un backlog de sprint ?

Un backlog de sprint fait partie de la planification du sprint. Cependant, votre fréquence d'utilisation dépend de la durée de vos sprints et peut varier d'une équipe à l'autre au sein de votre entreprise. Si vous appliquez la méthodologie Agile, il convient d'en utiliser un pour chaque sprint planifié.

À quelle fréquence mettre à jour un backlog de sprint ?

Chaque jour. Le backlog de sprint vous aide à suivre en continu l'avancement de votre équipe. Vous pouvez comparer le temps estimé avec le temps réellement consacré à la réalisation de chaque tâche. Votre équipe peut ainsi se concentrer sur ses tâches pendant que vous déterminez si des ajustements sont nécessaires.