Métriques Scrum

Quelles métriques les équipes Scrum peuvent-elles mesurer pour optimiser les performances de l'équipe, et de quelle manière ?

Erika Sa Erika Sa
Parcourir les rubriques

Résumé : les métriques Scrum sont des points de données spécifiques que les équipes Scrum suivent et utilisent pour améliorer leur efficacité. Elles permettent de prendre des décisions plus éclairées, de gagner en efficacité dans la planification et l'exécution et de définir des objectifs et des plans d'amélioration.

« Vous ne pouvez pas améliorer ce que vous ne pouvez pas mesurer », a écrit le célèbre théoricien en management d'entreprise, Peter Drucker. Si cette affirmation ne s'applique pas à tous les domaines, elle se justifie parfaitement dans le cadre des équipes qui utilisent le framework Scrum dans Agile. En exploitant certaines métriques, les équipes Scrum peuvent s'adapter, changer de cap et améliorer leur efficacité.

Qu'est-ce que Scrum ?

Scrum est un framework et une méthode de travail Agile qui aide les équipes à résoudre des problèmes complexes, tout en développant de façon itérative des solutions autour d'un objectif. La méthode de travail Scrum se caractérise par le sprint, une période déterminée pendant laquelle une équipe Scrum travaille pour accomplir une quantité définie de travail.

En raison de leur adaptabilité, les frameworks Agile comme Scrum se sont propagés au-delà des équipes axées sur la technologie pour s'étendre aux équipes de support, de design, marketing, et plus encore. Dans ce contexte, les métriques Scrum sont de plus en plus importantes pour mesurer l'efficacité et les performances des équipes.

Comment définir les métriques Scrum ?

Les métriques Scrum sont des points de données spécifiques que les équipes Scrum suivent et utilisent pour améliorer l'efficacité. Lorsqu'elles sont définies, comprises et implémentées, les métriques Scrum peuvent servir d'informations susceptibles de guider et d'améliorer le parcours Agile d'une équipe.

Les équipes Scrum utilisent des métriques pour éclairer la prise de décision et gagner en efficacité dans la planification et l'exécution. Les métriques permettent également d'établir une base de référence sur le statu quo et de définir des objectifs cibles ainsi que des plans d'amélioration. À cet égard, il n'existe pas actuellement de standard du secteur auquel se comparer. En effet, comparer des points de données sans contexte n'aurait aucun sens. Chaque équipe est unique en termes de taille, de technologies utilisées, de type de travail effectué, et plus encore.

Il revient à chaque équipe de se mettre d'accord sur un ensemble de métriques à suivre et de définir leur utilisation. Cet effort n'est pas individuel, et ni la direction ni les responsables ne peuvent définir et imposer ces métriques à la place des équipes.

Pourquoi avez-vous besoin de métriques Scrum ?

Les métriques Scrum peuvent aider les équipes à établir des références et à orienter leur travail. Elles sont donc utiles tant pour les équipes établies que pour les nouvelles équipes.

Le suivi des métriques Scrum permet également de gagner en visibilité sur différentes dimensions de l'efficacité d'une équipe, qu'il s'agisse de la vélocité, de la capacité, de la prévisibilité en livraison ou de la qualité du produit. Les métriques clés peuvent attirer l'attention sur les performances de l'équipe et susciter des actions de changement et d'amélioration. En outre, elles peuvent même aider à évaluer le bonheur et la satisfaction de l'équipe au fil du temps.

Souvent, de nombreuses équipes Agile choisissent la facilité et se fient à leur instinct ou à leur intuition pour se faire une idée des performances d'une équipe. Si cette habitude découle de nombreuses raisons pratiques, elle constitue néanmoins d'une occasion manquée importante.

Les métriques Scrum peuvent-elles être utilisées comme KPI ?

Oui et non. Les métriques Scrum peuvent être utilisées pour définir des indicateurs de performance clés (KPI), sous réserve que le type du travail et son périmètre s'y prêtent. À elles seules, les métriques Scrum ne peuvent pas mesurer la valeur client ou montrer si l'équipe a livré ce qui était attendu. Pour une équipe Agile, les KPI doivent en fin de compte montrer dans quelle mesure l'équipe soutient les priorités de l'entreprise.

Lors de la mesure des performances d'une équipe Scrum, il est important de prendre en compte des métriques non liées à Scrum, notamment :

  • Le retour sur investissement (ROI) d'une entreprise : en effet, les entreprises le mesurent de nombreuses manières en fonction des objectifs, notamment la croissance du chiffre d'affaires, les utilisateurs actifs par mois (MAU), et plus encore.
  • La satisfaction client : des métriques d'enquête telles que le score NPS et le score de satisfaction client (CSAT) peuvent aider à suivre la réussite d'un projet. Des métriques de satisfaction client cohérentes pour chaque livraison sont importantes pour montrer la valeur d'une équipe Scrum aux clients.
  • La satisfaction de l'équipe : en interrogeant simplement votre équipe sur son niveau de motivation à l'égard du projet et sur son engagement, vous pouvez détecter des problèmes tels que le roulement, l'attrition et l'insatisfaction des développeurs.

Principaux événements Scrum et métriques à passer en revue

Alors que le Scrum Agile définit plusieurs événements récurrents (sprint, planification du sprint, mêlée quotidienne [Daily Scrum], revue de sprint, rétrospective de sprint), ceux-ci ne fournissent aucune garantie quant à l'avancement ou la réussite. Cependant, chacun permet aux membres de l'équipe d'inspecter et d'adapter leur méthode de travail.

Infographie du cycle de sprint

Planification du sprint

Une réunion de planification de sprint a lieu au début d'un sprint. L'équipe y décompose les descriptions de la story en tâches détaillées. Elle obtient ainsi une estimation des résultats à produire au cours d'un sprint. Quelques points de données peuvent améliorer la planification du sprint de votre équipe, notamment les objectifs du sprint, la vélocité actuelle de l'équipe, la capacité de l'équipe et le type de travail. Nous utilisons un modèle de réunion de planification de sprint pour nous aider à planifier notre sprint.

les objectifs du sprint ;

Les objectifs de sprint aident les équipes à déterminer ce qu'elles doivent accomplir dans un sprint, à renforcer la cohésion des éléments et à définir des priorités. Les objectifs de sprint contribuent souvent à un résultat plus important que ne peuvent atteindre plusieurs sprints. La priorité des objectifs du sprint doit tenir compte de leur impact sur ce résultat. Une équipe vraiment efficace passera régulièrement en revue les objectifs et leurs priorités afin d'établir une stratégie de séquençage et de répartition des efforts d'ingénierie.

Vélocité d'équipe

La quantité de travail qu'une équipe peut s'engager à réaliser dans un sprint se définit essentiellement par sa vélocité, c'est-à-dire la quantité de travail qu'elle peut accomplir pendant un temps donné, ainsi que par sa capacité, c'est-à-dire la disponibilité dont elle dispose. Un graphique de vélocité, comme celui que nous utilisons dans Jira, révèle la valeur fournie lors d'un sprint. Cela nous aide à prévoir le volume de travail qu'une équipe peut effectuer lors de sprints futurs. La vélocité d'une équipe ne peut être comprise qu'après plusieurs sprints. Au fil du temps, la vélocité se stabilisera grâce à la collaboration de l'équipe. Il s'agit non seulement d'améliorer les technologies utilisées, mais également de comprendre l'expertise de chacun et d'apprendre à travailler en équipe.

Voici un exemple de graphique de vélocité avec (1) une statistique d'estimation basée sur les story points, (2) l'engagement, qui est une estimation de tous les tickets du sprint, (3) les estimations terminées et (4) les sprints terminés.

Infographie du graphique de vélocité

Team Capacity

Que la quantité de travail qu'une équipe peut effectuer lors d'un sprint soit basée sur sa capacité et sa disponibilité ne devrait pas être étonnant. Une vélocité stable ne signifie rien si la moitié de votre équipe est en vacances. Pour planifier la capacité, il est par exemple possible d'établir la disponibilité de chaque membre de l'équipe pour les prochains sprints, puis d'additionner ces différentes disponibilités pour obtenir un pourcentage de la capacité totale. Étant donné que des changements ou des urgences de dernière minute peuvent arriver à n'importe qui, il est également judicieux de laisser un tampon de 10 % dans votre engagement de sprint afin d'éviter une surcharge de travail et des livraisons incomplètes.

Type de tâche

Lorsque votre backlog de sprint est un mélange croissant de fonctionnalités, de corrections de bugs et de dette technique, il devient difficile de voir à quoi votre équipe consacre son temps dans le sprint. Des bugs ou des dettes techniques peuvent alors facilement se glisser dans votre sprint, surtout si l'équipe de développement est très à cheval sur la qualité. Mais si une équipe n'est pas attentive, elle risque de se demander après le sprint pourquoi elle n'est pas parvenue à livrer la valeur prévue au client.

Soyez attentif au travail dont votre équipe se charge en passant en revue la répartition des différents types de tâches lors de la planification du sprint. Dans ce cas, même si vous trouvez beaucoup de dettes techniques et de travail de qualité dans le backlog, vous pouvez résoudre cela stratégiquement en planifiant un sprint de dette technique ou en plaçant la barre plus haut en termes d'assurance qualité.

Stand-ups (ou mêlée quotidienne)

Les stand-ups, ou mêlée quotidienne (Daily Scrum), sont de courtes réunions organisées chaque jour au cours desquelles les membres de l'équipe discutent de leur travail. Pour des équipes Scrum efficaces, les stand-ups doivent aller au-delà des mises à jour relatives à l'avancement d'un individu sur sa liste de tâches à accomplir. Ils sont l'occasion de passer en revue l'avancement du sprint d'une équipe et de réaligner les priorités pour prendre des décisions quotidiennes, plus ou moins importantes, qui peuvent avoir un impact significatif sur le résultat d'un sprint.

Pour ce faire, les données et métriques suivantes peuvent s'avérer utiles.

Avancement vers les objectifs du sprint

Bien que les membres de l'équipe puissent percevoir clairement l'état et l'avancement de leur travail, l'avancement global vers les objectifs collectifs du sprint peut facilement leur échapper. Par conséquent, il est important, lors d'un stand-up, d'intégrer une liste des objectifs du sprint afin de les passer en revue en équipe.

Considérez cela comme une occasion de discuter pour déterminer si l'équipe est toujours sur la bonne voie. Et, si ce n'est pas le cas, pour quelles raisons et comment y remédier ? S'il s'agit d'un problème qui ne peut pas être résolu, il est important de le signaler aux parties prenantes clés, afin que tout le monde soit sur la même longueur d'onde.

burndown de sprint

Pour mieux comprendre l'avancement d'une équipe, votre équipe doit effectuer une revue rapide du sprint à l'aide d'un graphique Burndown de sprint. Un graphique Burndown de sprint suit l'achèvement du travail tout au long d'un sprint. Pour ce faire, il compare le temps et la quantité de travail à effectuer, mesurés en story points ou en heures. Il permet ainsi de prédire la capacité d'une équipe à terminer le travail dans un délai déterminé et aide à suivre la dérive des objectifs. Si la courbe d'un graphique Burndown présente une forte baisse, l'estimation du travail manquait peut-être de précision.

Le graphique ci-dessous est un graphique Burndown de sprint dans Jira avec (1) les statistiques d'estimation, (2) les valeurs restantes qui sont la quantité de travail totale restante dans le sprint et (3) une ligne directrice qui est une approximation de l'endroit où votre équipe devrait se trouver.

Infographie du graphique Burndown de sprint

Répartition de la charge de travail

L'équipe ne doit pas perdre de vue la quantité de travail dont se chargent les individus. C'est d'autant plus vrai dans la culture du télétravail, où il est difficile de comprendre la quantité de travail que chacun assume. Si vous manquez de visibilité à ce sujet, il est possible que certains membres de votre équipe soient surchargés. Le stand-up est une occasion pour les membres de l'équipe de demander du support et de l'aide. C'est également une occasion d'ajuster la charge de travail de chacun afin de mieux atteindre les objectifs du sprint.

Il y a une chose à garder à l'esprit lorsque vous utilisez cette métrique avec votre équipe : n'en faites pas une arme. Si vous l'utilisez pour mesurer la productivité d'un membre de l'équipe, vous risquez de décourager votre équipe. Créez plutôt un environnement sûr dans lequel tout un chacun peut librement discuter des tâches dont il se charge et de l'aide dont il a besoin.

Accédez aux analyses en contexte

Une fois que vous avez établi une cadence autour des événements Scrum, il est important d'utiliser continuellement des métriques pour optimiser les performances. Les analyses constituent un outil puissant : elles permettent aux équipes d'accéder à des métriques quand elles en ont besoin (durant la planification du sprint, lors du bilan effectué pendant le stand-up quotidien ou durant l'optimisation de la livraison). Vous les retrouverez en haut à droite de la vue du tableau, du backlog et des déploiements de Jira.

En savoir plus sur les analyses.

Mise en évidence d'un panneau du backlog

Rétrospective de sprint

Même les meilleures équipes peuvent bénéficier de rétrospectives de sprint. C'est au cours de celles-ci que vous et votre équipe passez en revue ce qui s'est bien passé au cours du sprint (en le célébrant), ce qui doit être amélioré et pourquoi. Naturellement, c'est le moment idéal pour passer en revue les métriques clés du sprint, y compris la réalisation des objectifs du sprint et la satisfaction du sprint.

Voici un exemple de rétrospective de mon équipe présentée sur une page Confluence :

Capture d'écran d'une rétrospective de sprint

Réalisation de l'objectif du sprint

Comment votre équipe a-t-elle atteint les objectifs fixés lors de la planification du sprint ? Si votre équipe a coché toutes les cases de la liste, c'est génial ! Dans le cas contraire, qu'est-ce qui était perfectible ? Lors de l'évaluation de la réussite de votre équipe, les métriques Scrum que nous avons déjà abordées peuvent s'avérer utiles. Toute amélioration du workflow de votre équipe mérite d'être célébrée. Peut-être que votre équipe a évolué plus rapidement parce qu'il n'y a pas eu de dérive des objectifs. Pour les équipes qui adoptent les pratiques DevOps, cela peut également être l'occasion de passer en revue les métriques DevOps clés, comme la durée de cycle ou la fréquence de déploiement, et d'aborder des améliorations dans le processus de livraison afin d'accroître la probabilité d'atteindre les objectifs du sprint. Cela aidera votre équipe à résoudre le problème et à élaborer un plan d'action plus clair.

Satisfaction du sprint

Il s'agit simplement d'interroger votre équipe au sujet de sa satisfaction vis-à-vis du sprint. Certaines équipes utilisent une échelle numérique pour cela, du feedback anecdotique, voire des émoticônes/gifs. Votre équipe peut réfléchir à ses objectifs et voir si le type de travail était aligné avec ceux-ci. Trop de temps a-t-il été consacré à la dette technique plutôt qu'à la finition d'une fonctionnalité ?

Tout au long de la rétrospective, encouragez les membres de l'équipe à prendre la parole et invitez-les à le faire si nécessaire. Les meilleures rétrospectives sont éclairées par plusieurs perspectives et par des opinions variées. L'important est qu'à la fin de la réunion, l'équipe convienne majoritairement des principaux problèmes, des propriétaires et d'un plan de suivi des tickets clés.

Conclusion…

L'objectif de Scrum est d'aider les équipes à mieux travailler. L'objectif des métriques Scrum est d'aider les équipes à s'assurer que Scrum fonctionne pour elles. Une équipe qui utilise des métriques Scrum ne doit pas les voir comme un fardeau, mais comme une source d'inspiration. Il n'est pas nécessaire d'appliquer toutes les métriques décrites dans cet article. Vous pouvez commencer par une ou deux métriques pour voir si elles contribuent à l'amélioration d'une équipe. En revanche, il est possible que la pratique Scrum de votre équipe soit mature et que les métriques Scrum n'y apportent pas beaucoup de valeur. Si c'est le cas, c'est parfait ! N'oubliez toutefois pas les bonnes habitudes que ces métriques vous ont aidés à établir. Réexaminez-les de temps en temps pour vérifier l'état de votre Scrum.