Rôles Scrum et vérité à propos des intitulés de poste dans Scrum

Découvrez pourquoi les trois rôles Scrum (Scrum Master, Product Owner et équipe de développement) décrivent des responsabilités clés, et non des intitulés de poste.

Dave West Dave West
Parcourir les rubriques

Quels sont les trois rôles Scrum ?

Scrum présente trois rôles : Product Owner, Scrum Master et les membres de l'équipe de développement. Bien qu'il soit assez clair, le traitement des intitulés de poste existants peut parfois prêter à confusion. De nombreuses équipes demandent si elles doivent modifier leurs intitulés lorsqu'elles adoptent Scrum. La réponse est non.

Dans cet article, nous définirons les rôles Scrum et la manière dont vous pouvez les intégrer à votre organisation, sans imprimer de nouvelles cartes de visite.  

Rôles Scrum et intitulés de poste

Les trois rôles Scrum décrivent les principales responsabilités des membres de l'équipe Scrum. Il ne s'agit pas d'intitulés de poste. N'importe quel intitulé de poste, même existant, peut remplir l'un des rôles. Parce que l'empirisme, l'auto-organisation et l'amélioration continue sont au cœur de Scrum, les trois rôles donnent une définition minimale des responsabilités pour permettre aux équipes de travailler efficacement. Les équipes peuvent ainsi assumer la responsabilité de leur organisation et continuer à s'améliorer.

Formation d'une équipe Scrum

Scrum est un framework qui permet aux équipes de développer leurs processus. Il fournit la structure de base pour les réunions régulières, les artefacts et les responsabilités de chacun.

En revanche, il ne fournit pas de modèle unique dans lequel les équipes peuvent travailler. Par exemple, si l'équipe travaille sur une application d'assurance web, elle aura besoin de personnes qui connaissent la technologie, les systèmes de back-end et le domaine métier. Si, en revanche, l'équipe travaille sur la prochaine génération de Donkey Kong, les compétences requises seront très différentes. L'équipe devrait comprendre un graphiste, un ingénieur du son et un développeur graphique. Les problèmes rencontrés étant variés, les structures de l'équipe et les compétences nécessaires sont elles aussi différentes.

Les choses se compliquent d'autant plus que le problème qu'une équipe tente de résoudre est complexe. Comme le dit le vieux dicton, « on ne sait pas ce qu'on ne sait pas, tant qu'on sait qu'on ne le sait pas ». Les équipes peuvent ne pas connaître les compétences ou la quantité de travail requises au départ, et ont besoin de la flexibilité nécessaire pour changer de cap une fois qu'elles en savent plus.

Pour structurer ce monde complexe, en constante évolution et souvent ennuyeux, Scrum propose une structure légère avec les trois rôles Scrum : membre de l'équipe de développement, Product Owner et Scrum Master.

L'équipe de développement : redéfinir le terme « développeur »

L'équipe de développement rassemble les personnes qui réalisent le travail. À première vue, vous pouvez penser que « l'équipe de développement » est composée d'ingénieurs. Mais ce n'est pas toujours le cas. Selon le Guide Scrum, l'équipe de développement peut comprendre toutes sortes de personnes, y compris des concepteurs, des rédacteurs, des programmeurs, etc.  

C'est un peu comme concevoir un projet maison et engager un développeur. Il développe le projet et réalise le travail. Il peut, par exemple, poser des briques, installer la plomberie, voire creuser des trous, mais il est connu comme un développeur. Cela signifie donc que le rôle de « développeur » dans Scrum est celui d'un membre de l'équipe qui possède les compétences requises pour effectuer le travail.

Un diagramme indiquant les responsabilités de l'équipe de développement : auto-organisation, conception, développement, expérience utilisateur, tests, déploiement.

L'équipe de développement doit être capable de s'auto-organiser afin de pouvoir prendre des décisions en vue de réaliser le travail. Considérez une équipe de développement comme une équipe de support de la production appelée pendant la nuit, parce que quelque chose ne tourne pas rond. L'équipe de développement, tout comme l'équipe de support de la production, peut prendre des décisions et apporter une solution/valeur ajoutée pour résoudre le problème en question. L'auto-organisation ne consiste pas à ignorer l'organisation, mais plutôt à donner aux personnes en première ligne les moyens de faire ce qui est nécessaire pour résoudre le problème.   

Les responsabilités de l'équipe de développement incluent :

  • Livrer le travail durant le sprint.
  • Pour assurer la transparence durant le sprint, elle se réunit quotidiennement lors de la mêlée quotidienne, ou Daily Scrum,​​​​​​​ (parfois appelée stand-up). Le Daily Scrum assure la transparence du travail et fournit un espace dédié aux membres de l'équipe pour demander de l'aide, parler des réussites, et mettre en évidence les problèmes et les bloqueurs. Le Scrum Master peut animer le Daily Scrum, mais il revient à l'équipe de développement de l'organiser. Cette réunion est la sienne. Elle a pour vocation de l'aider, en tant que groupe, à inspecter et à adapter le travail qu'elle fait, et à travailler plus efficacement.

Product Owner : définir une orientation claire

De par leur conception, les équipes Agile sont flexibles et réactives. En outre, il incombe au Product Owner de s'assurer qu'elles offrent la meilleure valeur possible. L'entreprise est représentée par le Product Owner qui indique les livraisons importantes à l'équipe de développement. La confiance entre ces deux rôles est cruciale.

Le Product Owner doit non seulement comprendre le client, mais aussi avoir une vision de la valeur que l'équipe Scrum apporte au client. Il doit également trouver un équilibre entre les besoins des autres parties prenantes de l'organisation.  

Le Product Owner doit donc prendre tous ces éléments en considération et hiérarchiser le travail. Il s'agit probablement de sa principale responsabilité, car des priorités contradictoires et des orientations imprécises réduiront non seulement l'efficacité de l'équipe, mais pourraient également rompre la relation de confiance indispensable que l'entreprise entretient avec l'équipe de développement.

Les équipes Agile sont conçues pour inspecter et s'adapter, ce qui signifie qu'un changement de priorité peut entraîner un changement majeur de la structure de l'équipe, des produits de travail, ainsi que du résultat final. Il est donc crucial, pour que les équipes Scrum réussissent, qu'une seule personne fixe les priorités. Cette personne n'est autre que le Product Owner.

Le guide Scrum définit les responsabilités des Product Owners comme suit :

  • Gestion du backlog Scrum : cela ne signifie pas qu'ils sont les seuls à insérer de nouveaux éléments dans le backlog. Mais en fin de compte, ils sont responsables des tâches du backlog dont l'équipe de développement se charge et qu'elle devra livrer. Autrement dit, un Product Owner doit savoir tout ce qui se trouve dans le backlog, et les personnes qui ajoutent des éléments au backlog doivent bien communiquer avec le Product Owner.
  • Gestion des livraisons : le sprint n'est pas un cycle de livraison, mais un cycle de planification. Autrement dit, les équipes Scrum peuvent livrer à tout moment. Idéalement, elles effectuent des livraisons fréquentes tout au long du sprint, ce qui permet, lors de la revue de sprint, d'examiner l'utilisation réelle du client et son feedback. Toutefois, la livraison continue n'est pas toujours possible, et d'autres modèles de livraison sont nécessaires. Il est important que le Product Owner sache quand des éléments peuvent et doivent être livrés.
  • Gestion des parties prenantes : tout produit implique la participation de nombreux acteurs, qu'il s'agisse des utilisateurs, des clients, de la gouvernance ou de la direction de l'organisation. Le Product Owner devra collaborer avec toutes ces personnes pour s'assurer que l'équipe de développement apporte une valeur ajoutée. Cela peut signifier une grande quantité de gestion et de communication avec les parties prenantes.
Un diagramme indiquant les responsabilités du Product Owner : gestion du backlog produit, gestion des livraisons, gestion des parties prenantes.

Scrum Master : assurer la cohérence

Le Scrum Master est chargé de s'assurer que le tout est cohérent et de garantir que Scrum fonctionne correctement. Concrètement, il aide le Product Owner à définir la valeur, l'équipe de développement à fournir de la valeur et l'équipe Scrum à s'améliorer. Le Scrum Master est un leader-serviteur qui décrit non seulement un style de leadership solidaire, mais aussi ce qu'il fait au quotidien.

Il répond aux besoins du Product Owner en l'aidant à mieux comprendre et à communiquer la valeur, à gérer le backlog, à planifier le travail avec l'équipe et à répartir ce travail afin de fournir l'apprentissage le plus efficace possible. Au service de l'équipe de développement, le Scrum Master l'aide à s'auto-organiser, à se concentrer sur les résultats, à atteindre un « incrément terminé » et à gérer les bloqueurs. Il est également au service de l'organisation dans son ensemble, en l'aidant à comprendre ce qu'est Scrum et à créer un environnement qui le soutient.

Un diagramme indiquant les responsabilités du Scrum Master : transparence, empirisme, auto-organisation, valeurs Scrum, protection de l'équipe, élimination des bloqueurs.

Le Scrum Master se concentre sur les points suivants :

  • Transparence : pour inspecter et adapter efficacement, il est important que les bonnes personnes puissent voir ce qui se passe. Mais c'est en fait beaucoup plus difficile qu'il n'y paraît. Le Scrum Master a pour tâche de s'assurer que l'équipe Scrum travaille de manière transparente. Il peut, par exemple, créer des cartes de story et mettre à jour les pages Confluence avec les idées de la rétrospective.
  • Empirisme : l'idée selon laquelle la meilleure façon de planifier est de faire le travail et d'en tirer des leçons est fondamentale pour les approches Scrum et Agile. Le processus empirique n'est pas facile, et exige du Scrum Master qu'il guide l'équipe Scrum dans la répartition du travail, la description claire, puis l'examen des résultats.
  • Auto-organisation : dire à une équipe de développement qu'elle peut s'auto-organiser signifie que l'équipe s'auto-organisera. En fait, l'auto-organisation se fait au fil du temps, et nécessite de l'aide et du support. Le Scrum Master encouragera les membres de l'équipe à sortir de leur zone de confort, à essayer de nouvelles choses et à recourir à des pratiques comme le « delegation poker » pour exposer et remettre en question des idées prédéfinies sur les limites des rôles et des responsabilités.
  • Valeurs : Scrum définit cinq valeurs de courage, de concentration, d'engagement, de respect et d'ouverture, non pas parce qu'elles sont souhaitables, mais parce qu'elles contribuent à créer un environnement de sécurité physiologique et de confiance. Cet environnement est nécessaire pour favoriser l'agilité. Le respect des valeurs est la responsabilité de chacun au sein de l'équipe Scrum, mais le Scrum Master joue un rôle actif en encourageant et en rappelant à chacun l'importance de ces valeurs.

Le Scrum Master assiste le Product Owner lors de la planification de sprint et les revues de sprint en s'assurant que la valeur est clairement décrite et que l'orientation est définie. Il assiste l'équipe de développement durant le Daily Scrum en garantissant que le travail est effectué et que les bloqueurs sont éliminés. Il assume également la responsabilité des bloqueurs qui n'entrent pas dans la capacité de résolution de l'équipe. Le Scrum Master s'assure que chaque opportunité d'amélioration est transparente pour l'équipe Scrum et que la rétrospective présente un ensemble clair de résultats concrets.

Premiers pas avec les rôles Scrum dans Agile

Les trois rôles Scrum sont assez simples pour décrire les trois principaux domaines de responsabilité de toute équipe Scrum, mais il est souvent difficile de les faire correspondre à votre propre titre de poste. Voici donc une entrée en matière :

  • Si vous avez de grandes compétences pour offrir une valeur ajoutée au client et que cela vous passionne, alors vous devriez intégrer une équipe de développement Scrum. En fait, l'équipe est l'élément le plus important de toute organisation Agile, car elle apporte réellement de la valeur aux clients et aux parties prenantes. Cela signifie que l'ancienneté est déterminée par la mesure dans laquelle vous apportez de la valeur ou aidez les autres à le faire.
  • Si vous êtes passionné par le client, la gestion des parties prenantes et le domaine commercial, le rôle de Product Owner serait alors le plus adapté à vos désirs. Dans la plupart des organisations, cette personne doit avoir le respect et la confiance de l'entreprise, afin de pouvoir prendre des décisions. Ce rôle exige également un certain niveau de diplomatie, car vous devez négocier des compromis et faire en sorte que tout le monde soit satisfait.
  • Si vous voulez aider les équipes à collaborer efficacement, et si vous voulez aussi changer le monde grâce à Scrum et Agile, alors le rôle de Scrum Master est fait pour vous ; un rôle centré sur les personnes, avec un fort accent sur le coaching, l'enseignement et l'animation.