L'agilité organisationnelle grâce à Scrum@Scale

Comment Scrum@Scale fait évoluer Scrum dans une organisation

Chris Spanner Chris Spanner
Parcourir les rubriques

À l'instar d'une équipe de rugby s'entraînant en vue d'un match important, la méthodologie Scrum (littéralement, la mêlée) aide les équipes à travailler ensemble plus efficacement pour atteindre un objectif commun. Mais que se passe-t-il lorsqu'une organisation veut faire évoluer Scrum ? Alors que Scrum fournit un framework pour le développement, la livraison et la maintenance de produits complexes par une seule équipe, Scrum@Scale (S@S) se concentre sur l'ensemble de l'écosystème des équipes afin de transformer la culture organisationnelle globale.

Qu'est-ce que Scrum@Scale ?

Scrum@Scale a été développé à partir d'une joint-venture entre Scrum Inc. et Scrum Alliance sous les soins du Dr Jeff Sutherland, l'un des co-créateurs de Scrum et co-auteur du Manifeste Agile.

Scrum@Scale repose sur les principes fondamentaux de Scrum et de la théorie des systèmes adaptatifs complexes. Dans Scrum@Scale, tout le monde fait partie d'une équipe Scrum interchangeable et, selon les objectifs, les réseaux d'équipes Scrum se rassemblent pour former un écosystème. Scrum@Scale est conçu pour évoluer dans de grandes entreprises, avec une formation et une certification en option.

Scrum@Scale s'appuie sur la même culture axée sur la valeur que Scrum :

Ouverture, courage, concentration, respect et engagement.

Dans Scrum@Scale, l'objectif de Jeff Sutherland est de parvenir à une évolutivité linéaire grâce à une architecture « scale-free ». Celle-ci est combinée avec une bureaucratie minimale viable (Minimum viable bureaucracy, MVB), une approche agile popularisée par Mozilla et Spotify, où des processus minimaux aident à maintenir l'efficacité et la cohérence à l'échelle, sans entraver la créativité.

Ainsi, Scrum@Scale évite d'introduire davantage de complexité lors de la création d'équipes supplémentaires, puisque le regroupement hiérarchique typique des personnes est évité. La méthodologie utilise le concept d'évolution d'une équipe en une équipe faite d'équipes, puis en un réseau d'équipes et plus encore.

Par conséquent, la priorité absolue de Scrum@Scale aide à résoudre les principaux défis auxquels de nombreuses organisations sont confrontées :

  • Définir des priorités de manière efficace avec des ressources limitées
  • Livrer un logiciel fonctionnel de haute qualité en respectant les délais
  • Refactorer les possibilités du logiciel
  • S'adapter au changement, tant du point de vue organisationnel que du produit

Que contient Scrum@Scale ?

Quels sont les concepts de base de Scrum@Scale ?

Scrum@Scale repose sur trois concepts fondamentaux :

  • Petites équipes
  • S'adaptant à l'échelle de toute l'organisation
  • En appliquant une bureaucratie minimale viable

Les petites équipes sont un concept fondamental de Scrum et sont essentielles lorsqu'il s'agit d'évoluer vers une équipe faite d'équipes. Les équipes doivent généralement compter entre trois et neuf membres, ou selon la règle des « deux pizzas » (basée sur le nombre de personnes que deux pizzas peuvent nourrir).

Les équipes Scrum fonctionnelles constituent le fondement de Scrum@Scale en tant qu'évolution des pratiques Agile dans l'ensemble de l'organisation.

La bureaucratie minimale viable, dans ce contexte, est définie par le temps nécessaire pour prendre des décisions et les mettre en œuvre. Pour les petites équipes, cette approche permet de surmonter les obstacles dans une organisation.

Composants de Scrum@Scale

Les composants de Scrum@Scale aident les organisations à gérer et à individualiser leurs backlogs et leurs approches en matière de transformation.

Le framework est illustré par deux cycles : le Scrum Master et le Product Owner. Le « comment » du cycle Scrum Master se distingue clairement du « quoi » du cycle Product Owner, et les points de chevauchement sont mis en évidence.

Schéma du framework Scrum@Scale

Pour déployer une structure à grande échelle, appliquez le concept de Scrum de Scrums dans lequel plusieurs équipes livrent un ensemble entièrement intégré de produits supplémentaires potentiellement livrables à la fin de chaque sprint.

Les limites dans le temps (timeboxing) et du sprint ne sont pas assouplies à l'échelle. Elles sont la clé de l'agilité organisationnelle. Si vos équipes ont déjà du mal à atteindre les objectifs fixés pour le sprint, arrêtez-vous et réglez ces problèmes avant d'essayer d'évoluer. Si vous avez besoin de contrôler les performances de vos équipes, le rapport de sprint Jira peut vous aider à repérer les dérapages.

Rôles de Scrum@Scale

Puisque Scrum@Scale repose sur Scrum, les rôles Scrum du Product Owner et du Scrum Master sont utilisés et ont les mêmes compétences que celles définies dans le Guide Scrum. Avec le concept d'équipe faite d'équipes, de nouveaux rôles sont introduits :

  • Le Product Owner en chef (CPO) travaille avec les équipes individuelles et les Product Owners afin d'aligner les priorités du backlog avec toutes les parties prenantes concernées et de définir la vision stratégique du Scrum de Scrums. Le CPO est responsable de la génération d'un backlog unique pour tous au sein du Scrum de Scrums.
  • Le Scrum de Scrums Master (SoSM) est responsable des efforts communs pour livrer et a les mêmes responsabilités qu'un Scrum Master, à grande échelle.

Événements Scrum@Scale

Un facteur de réussite clé de Scrum ? Des événements Scrum simples, mais puissants :

  • Le sprint
  • Planification du sprint
  • Daily Scrum
  • La revue de sprint
  • Rétrospective

En faisant évoluer Scrum, les équipes continuent d'appliquer Scrum comme à leur habitude, avec un seul événement supplémentaire : la mêlée quotidienne (Daily Scrum) à grande échelle, à laquelle un représentant de chaque équipe doit assister.

Le contenu est très similaire à la mêlée quotidienne (Daily Scrum) où 15 minutes devraient être consacrées chaque jour aux obstacles que rencontre l'équipe en essayant d'atteindre l'objectif du sprint, aux risques pour les autres équipes, aux dépendances entre les équipes, aux moyens de s'améliorer et aux connaissances qui peuvent être partagées par les autres équipes.

Scrum Master de l'organisation Agile : l'Executive Action Team (EAT)

Lors de l'évolution de Scrum, les problèmes d'organisation se multiplieront de sorte que Scrum@Scale aura besoin d'une équipe EAT (Executive Action Team). Celle-ci est responsable de la stratégie de transformation et est chargée de l'implémentation des valeurs Scrum, des rôles et de l'aide à la prise de décision, ainsi que de l'élimination des obstacles. Une condition préalable essentielle pour l'équipe EAT ? L'habilitation à effectuer des changements organisationnels.

Voici les domaines typiques sur lesquels l'équipe EAT se concentre :

  • Assurer une bonne hiérarchisation des priorités, plutôt que de tout marquer comme important
  • S'assurer que les équipes ont la capacité et l'environnement nécessaires pour la livraison de chaque sprint
  • Veiller à ce que l'organisation s'améliore continuellement et à ce que les départements organisationnels soient éliminés

Product Owner de l'organisation Agile : l'Executive MetaScrum (EMS)

L'Executive MetaScrum (EMS) est chargé de la vision organisationnelle et fixe les priorités stratégiques de l'organisation. Il a pour mission de réorienter l'organisation, ou de décider quels produits ou services doivent être restructurés ou retirés. Il aligne en outre l'entreprise autour d'une feuille de route, et peut se réunir à une cadence régulière ou ad hoc.

Ce groupe se compose du CPO et du Business Owner, et prend des engagements en termes de financement, de personnel et de clients. L'EMS et le CPO travaillent en étroite collaboration afin de répondre à tout changement nécessaire de stratégie, de financement ou d'allocation des ressources.

Si votre organisation est trop grande pour la structure d'équipe faite d'équipes, Scrum@Scale est l'étape suivante pour continuer à évoluer. En suivant la même approche que celle utilisée pour faire évoluer Scrum grâce à Scrum de Scrums, Scrum de Scrums peut se transformer en Scrum de Scrum de Scrums (SoSoS).

Conclusion

Scrum@Scale permet à une organisation de se développer de façon organique, à son propre rythme, et de coordonner efficacement un nombre illimité d'équipes Scrum grâce à l'utilisation d'une architecture « scale-free ». Les concepts qui sous-tendent ce framework sont bien documentés et également moins prescriptifs que d'autres frameworks. Cela permet d'appliquer Scrum@Scale dans toute l'organisation lorsque Scrum est bien maîtrisé au niveau de l'équipe.

Lors de l'implémentation de Scrum@Scale, il est essentiel de se concentrer sur les bonnes pratiques Scrum avant d'évoluer et d'établir une équipe EAT ayant le pouvoir d'apporter des changements et d'éliminer les obstacles. Pour déterminer les performances de votre équipe Scrum, de nombreuses évaluations sont disponibles en ligne. Nous vous recommandons de commencer par les suggestions de Jeff Sutherland sur la vélocité de l'équipe, le bonheur de l'équipe et les points de revenus.

Passer à l'étape suivante

Les frameworks comme Scrum@Scale constituent une option viable pour aider les entreprises à faire évoluer Agile efficacement au sein de leur organisation et à atteindre leurs objectifs commerciaux. Mais les outils que vous choisissez pour vous aider à amplifier les pratiques existantes et à en tirer pleinement parti sont tout aussi importants. Grâce à Jira Align, la plateforme de planification Agile d'Atlassian, vous pouvez améliorer la visibilité, l'alignement stratégique et l'adaptabilité de l'entreprise afin d'accélérer votre transformation digitale.