Un guide Agile pour les réunions Scrum

Quatre réunions Agile démystifiées

Dan Radigan Par Dan Radigan
Parcourir les rubriques

La philosophie Agile a contribué à révolutionner les méthodes de travail, qu'il s'agisse du développement de logiciels ou autre. Les réunions, ou « cérémonies », jouent un rôle essentiel dans la mise en pratique de l'approche Agile. Dans Scrum, la pratique Agile la plus populaire, les réunions Scrum garantissent la transparence et une communication régulière avec l'équipe.

Les cérémonies Scrum, qu'est-ce que c'est ?

Les réunions Scrum sont l'occasion pour le Scrum Master, le Product Owner et l'équipe de développement de se rencontrer pour planifier le travail, discuter du travail en cours, recueillir du feedback, et bien plus encore. Toutes les équipes Scrum Agile n'ont pas besoin de mettre en pratique toutes les réunions Scrum, et une équipe n'a pas nécessairement besoin d'appliquer la méthodologie Scrum pour participer à ces réunions. Voici quelques réunions Scrum Agile qui permettent de renforcer les équipes de toutes sortes.

Remarque : plusieurs de ces cérémonies découlent de la pratique de Scrum qui constitue une approche itérative et limitée dans le temps quant à l'implémentation d'Agile. Les concepts sur lesquels s'appuient ces cérémonies peuvent s'appliquer à d'autres formes d'Agile, telles que Kanban ou Lean. « Sprint » est un terme spécifique de Scrum généralement utilisé pour désigner une période fixe inférieure ou égale à un mois afin de garantir la cohérence. D'autres formes d'Agile utilisent un terme plus générique, à savoir « itération », pour désigner une période de développement limitée dans le temps. La durée des cérémonies varie souvent en fonction de la durée du sprint ou de l'itération.

Planification du sprint

Lorsque vous mettez en pratique l'approche Scrum, la réunion de planification du sprint a lieu au début du sprint et permet aux équipes de déterminer ce que l'équipe sera en mesure de livrer dans le sprint ainsi que la façon dont elle va y parvenir. À la fin de chaque réunion de planification, chaque membre de l'équipe Scrum doit savoir avec certitude ce qu'il est possible de livrer durant le sprint et comment réaliser l'incrément.

Participants : équipe de développement, Scrum Master, Product Owner

Quand : au début d'un sprint.

Durée : généralement une heure par semaine d'itération (par exemple, un sprint de deux semaines démarre par une réunion de planification de deux heures).

Framework Agile : Scrum. (Les équipes Kanban planifient également, bien entendu, mais elles ne fonctionnent pas selon un calendrier d'itérations fixe avec une planification formelle des sprints.)

Objectif : la planification du sprint garantit la réussite de l'équipe dans son ensemble, tout au long du sprint. En arrivant à la réunion Scrum, le Product Owner disposera d'un backlog produit priorisé. Il discutera de chaque élément avec l'équipe de développement. Le groupe estimera, de façon collective, les efforts que cela implique. L'équipe de développement procèdera ensuite à une prévision du sprint, en déterminant la quantité de travail réalisable par l'équipe à partir du backlog produit. Cet ensemble de tâches deviendra alors le backlog de sprint.

Conseil de pro :

Profitez de la réunion de planification du sprint pour préciser le travail qui doit être réalisé. Encouragez les membres de l'équipe à esquisser les tâches pour l'ensemble des stories, des bugs et des tâches qui entrent dans le sprint. Favorisez les discussions et parvenez à un consensus sur le plan d'action. Une planification efficace augmente sensiblement les chances de réussite de l'équipe pour remplir les engagements du sprint.

Stand-up quotidien

Le stand-up quotidien, ou mêlée quotidienne (Daily Scrum), est une courte réunion quotidienne de 15 minutes maximum visant à discuter de l'avancement et à identifier les bloqueurs. Les participants sont invités à participer debout pour que la réunion soit courte.

Voici un modèle de stand-up quotidien pour aider votre équipe à se lancer.

Participants : équipe de développement, Scrum Master, Product Owner

Quand : une fois par jour, généralement le matin.

Durée : pas plus de 15 minutes. Ne réservez pas une salle de conférence pour y tenir le stand-up en position assise. La position debout permet de raccourcir au maximum la réunion.

Framework Agile : Scrum et Kanban.

Objectif : un stand-up quotidien a pour but d'informer rapidement tous les participants de ce qui se passe au sein de l'équipe. Il ne s'agit pas d'une réunion d'avancement détaillée. Le ton doit être léger et ludique, tout en restant informatif. Invitez chaque membre de l'équipe à répondre aux questions suivantes :

  • Qu'ai-je terminé hier ?
  • Sur quoi vais-je travailler aujourd'hui ?
  • Y a-t-il quelque chose qui bloque mon travail ?

Rendre compte aux autres des tâches que vous avez accomplies la veille comporte une forme de responsabilisation implicite. Personne ne souhaite devenir la personne qui travaille constamment sur les mêmes tâches et qui ne progresse pas.

Conseil de pro :

Certaines équipes utilisent des chronomètres pour que chacun respecte le temps qui lui est imparti. D'autres lancent une balle d'un membre de l'équipe à un autre afin que tous restent attentifs. Beaucoup d'équipes distribuées se servent de la vidéoconférence ou de la discussion de groupe pour réduire la distance entre les membres. Votre équipe est unique en son genre. Votre stand-up doit l'être également !

La revue de sprint

La revue de sprint, également appelée revue d'itération, est l'occasion pour l'équipe Scrum de se réunir pour communiquer ce qui a été accompli pendant le sprint. Une équipe de développement présente les éléments du backlog « terminés » aux parties prenantes et aux coéquipiers, qui peuvent ensuite donner leur feedback.

Participants : équipe de développement, Scrum Master, Product Owner

Quand : à la fin d'un sprint.

Durée : généralement 45 minutes par semaine d'itération (par exemple, un sprint de deux semaines est suivi d'une rétrospective de 90 minutes).

Framework Agile : Scrum et Kanban. Les équipes Scrum réalisent des rétrospectives de sprint selon une cadence fixe. Les équipes Kanban peuvent également bénéficier de rétrospectives occasionnelles.

Objectif : une revue de sprint est le moment où le travail de l'équipe est présenté. Le format peut être informel, à l'instar du « vendredi de démo », ou adopter une structure de réunion Scrum plus formelle. C'est l'occasion, pour l'équipe, de célébrer ses réussites, de présenter les tâches terminées dans le cadre de l'itération et d'obtenir un feedback immédiat de la part des parties prenantes du projet. N'oubliez pas, les tâches doivent être complètement présentables et répondre aux critères de qualité de l'équipe pour être considérées comme terminées et prêtes pour la revue.

Conseil de pro :

Atlassian a choisi d'adopter une approche informelle pour les revues de sprints et de leur donner une ambiance un peu festive. Nous nous réunissons autour du bureau d'un membre de l'équipe pour voir la présentation de sa nouvelle fonctionnalité. Il n'est pas rare d'entendre des applaudissements dans tout le bureau !

Rétrospective de sprint

Une rétrospective de sprint est une réunion visant à évaluer les réussites durant le sprint et les voies d'amélioration. Les équipes Agile peuvent spécifiquement examiner la dynamique, les processus et les outils de l'équipe, puis créer des offres pour améliorer sa méthode de travail.

Voici un playbook d'équipe sur l'exécution de rétrospectives.

Participants : équipe de développement, Scrum Master, responsable produit

Quand : à la fin d'un sprint.

Durée : généralement 45 minutes par semaine d'itération (par exemple, un sprint de deux semaines est suivi d'une rétrospective de 90 minutes).

Framework Agile : Scrum et Kanban. Les équipes Scrum réalisent des rétrospectives de sprint selon une cadence fixe. Les équipes Kanban peuvent également bénéficier de rétrospectives occasionnelles.

Objectif : Agile vise à obtenir un feedback rapide pour améliorer la culture de développement et le produit. Les rétrospectives permettent à l'équipe de comprendre ce qui a fonctionné ou non.

Les rétrospectives ne doivent pas uniquement servir à se plaindre, sans agir. Profitez des rétrospectives pour déterminer ce qui fonctionne afin que l'équipe puisse continuer à se concentrer sur ces points. Voyez également ce qui ne fonctionne pas, recherchez des solutions créatives et élaborez un plan d'action. L'amélioration continue favorise le développement et la pérennité de l'équipe Agile, et les rétrospectives en sont un élément clé.

Conseil de pro :

Même si tout se passe bien au sein de l'équipe, ne renoncez pas aux rétrospectives. Elles donnent à l'équipe l'orientation nécessaire pour que tout continue à bien se passer.

Conclusion…

Certains pensent que les cérémonies Agile font qu'une équipe devient agile, comme par magie. Ils se trompent. L'agilité d'une équipe dépend de pratiques solides en matière d'ingénierie, d'une approche tactique et stratégique en matière de gestion des changements, ainsi que d'une excellente collaboration au sein de l'équipe. Les cérémonies Agile facilitent tout simplement la communication au sein de l'équipe.

Prêt à vous lancer ? Découvrez comment utiliser les sprints dans Jira Software.

suivant
Backlogs