Close

Brainstorming : définition, règles de base et techniques

Apportez vos meilleures idées

Personnages en train de collaborer

Qu'est-ce que le brainstorming ?

C'est une situation fréquente : vous cherchez des idées créatives. Vous tentez de trouver une solution à un problème complexe ou vous réfléchissez au prochain gros projet pour votre équipe.

Quoi qu'il en soit, vous ressentez le besoin d'être plus innovant et de proposer beaucoup d'idées brillantes.

Que faire ? Eh bien, une session de brainstorming pourrait être la solution pour faire pleuvoir les idées créatives.

Avant de réfléchir à la meilleure façon de brainstormer efficacement, il convient de prendre du recul et de définir précisément ce qu'est le brainstorming. Le Petit Robert définit le brainstorming comme « une technique de recherche d'idées originales dans une réunion, chacun émettant ses suggestions spontanément ».

Cela vous dit quelque chose ? Bien qu'il soit possible de faire un brainstorming seul, cette technique est fréquemment utilisée dans les configurations de groupe pour partager librement des idées et avancer sur cette base.

Le brainstorming est aujourd'hui un procédé répandu dans le monde du travail (vous en avez déjà probablement fait l'expérience vous-même), mais possède cependant quelques racines historiques.

Ce concept fut présenté pour la première fois en 1948 par le directeur publicitaire Alex F. Osborn dans son livre « Your Creative Power ». Alors propriétaire de sa propre agence de publicité, Alex Osborn recherchait la meilleure façon pour ses employés de trouver des idées, ce qu'il désignait par l'expression anglaise « thinking up » (« imaginer »). Il a pour ce faire établi plusieurs principes et caractéristiques du brainstorming, que nous approfondirons plus en détail par la suite.

Le brainstorming s'est depuis développé et est aujourd'hui une technique courante utilisée par les entreprises pour imaginer des solutions créatives à de nombreux problèmes.

En quoi le brainstorming est-il important ?

Si cette technique n'est pas parfaite, elle doit sa popularité dans le monde professionnel moderne à deux choses : son efficacité et les nombreux avantages qu'elle présente.

Voici quelques-uns des nombreux avantages que peut présenter le brainstorming en équipe.

Pousse de plante

Le brainstorming favorise une réflexion plus créative

Le premier avantage va de soi : le brainstorming exige qu'une personne ou une équipe réfléchisse de façon plus créative, sans se fixer de limites, et permet donc de trouver de meilleures idées. Par exemple, saviez-vous que l'idée d'Amazon Echo serait née d'un brainstorming ?

Le brainstorming s'effectuant souvent en groupe, il nous force à mettre de côté nos propres préjugés et à considérer d'autres perspectives et contributions sans formuler de critiques immédiates.

Au-delà de cela, les exercices de brainstorming productifs nous mettent non seulement au défi de considérer d'autres idées, mais également d'avancer sur ces bases, ce qui permet d'obtenir un meilleur résultat final.

Le brainstorming permet un meilleur travail d'équipe et une plus grande cohésion de groupe

Cette collaboration ne permet pas seulement de trouver de meilleures idées ; elle peut renforcer le travail d'équipe. De nombreuses études dans ce domaine le confirment.

« Les groupes qui se concentrent à la fois sur le nombre d'idées et sur les idées des autres renforcent considérablement leur cohésion », indique David Henningsen, professeur et chercheur à la Northern Illinois University qui a co-dirigé une étude sur le brainstorming.

« Le brainstorming peut être utilisé pour permettre à une équipe d'adhérer à un plan d'action ou de l'implémenter, ou simplement pour renforcer la cohésion, permettant ainsi de réduire la rotation du personnel et de renforcer l'engagement des employés. »

Le brainstorming permet à chacun de s'exprimer

Les recherches montrent que plus de la moitié des professionnels n'expriment pas leur opinion au travail, que ce soit face à leurs collègues ou leurs responsables. Le brainstorming présente également l'avantage de permettre à chacun de contribuer au processus créatif et à la prise de décision.

Une session de brainstorming bien structurée donne également la parole aux membres de l'équipe plus introvertis qui autrement pourraient ne pas s'exprimer avec leurs propres idées.

Les outils et sessions de brainstorming s'avèrent particulièrement efficaces lorsque toutes les personnes impliquées abordent la conversation dans un état d'esprit ouvert. Découvrez concrètement ce que signifie travailler de manière ouverte grâce à l'approche d'Atlassian.

Brainstorming : définition, règles de base et techniques

Porte-bloc avec liste

Lorsqu'il est fait correctement, le brainstorming présente de nombreux avantages. La question est donc la suivante : comment faire ?

Une session de brainstorming réussie suppose une certaine stratégie. Voici les informations dont vous avez besoin pour permettre à votre équipe de trouver les meilleures idées.

Règles de base du brainstorming

L'une des meilleures façons de vous préparer, vous et votre équipe, pour un brainstorming efficace consiste à établir quelques règles de base pour définir ce qui est et n'est pas autorisé dans le cadre de la session. Fort heureusement, Alex Osborn a fait la majeure partie du travail pour vous lorsqu'il a formulé le concept pour la première fois. La mise en œuvre du brainstorming au sein de son agence de publicité lui a permis d'identifier les principes fondamentaux suivants :

Règle n° 1 : Trouver autant d'idées que possible lors de la session.

Bien que cela puisse paraître contre-intuitif pour la plupart d'entre nous, le brainstorming privilégie la quantité à la qualité. En mettant l'accent sur le nombre d'idées trouvées, les gens sont davantage disposés à partager des choses qu'ils pourraient autrement considérer comme non pertinentes ou exagérées.

Règle n° 2 : En aucun cas ne critiquer des idées.

Cela est parfois appelé « non-évaluation » (et est également un concept clé de l'ouverture d'esprit promue par Atlassian). Le brainstorming consiste à trouver des idées, pas à les critiquer dans l'immédiat. En l'absence de feedback immédiat, les participants s'expriment plus ouvertement, sans craindre d'être dans l'erreur ou d'être critiqués.

Règle n° 3 : Les idées folles et ambitieuses sont les bienvenues.

Lors d'une session de brainstorming, il faut voir grand. C'est précisément l'idée qui se trouve derrière ce principe, parfois appelé « freewheeling » (ou « roue libre »). Le brainstorming encourage une réflexion plus créative : les participants savent qu'ils sont non seulement autorisés, mais surtout encouragés à sortir des sentiers battus.

Règle n° 4 : Encourager à exploiter les idées des autres.

Enfin, le brainstorming intègre le concept de « piggybacking » (littéralement, « rebondir sur quelque chose »). Si les critiques ne sont pas autorisées, les participants au brainstorming sont invités à exploiter les contributions des autres. Cela crée une atmosphère plus collaborative, où les bonnes idées sont encore plus soutenues.

Ces règles de base sont un point de départ utile, mais il convient de garder en tête quelques autres astuces lors de l'organisation d'une session de brainstorming.

Tout d'abord, choisissez soigneusement les participants à la session afin de vous assurer de disposer d'un groupe hétérogène. De nombreuses études ont démontré que la diversité stimule la créativité et l'innovation, de sorte qu'intégrer des personnes aux opinions et aux raisonnements différents augmentera vos chances de trouver des idées variées et, finalement, meilleures.

Vous pouvez également tenter d'organiser des sessions de brainstorming dans un environnement différent, par exemple, à une table de pique-nique en extérieur ou dans ce fameux café au coin de la rue. L'idée est de sortir de la routine et de la salle de réunion du bureau.

Un environnement nouveau améliore la plasticité cérébrale et permet ainsi de voir les choses sous un nouvel angle. En bref, changer de décor peut être propice à la réflexion pour trouver de meilleures idées. Et entre nous, une pause n'a jamais fait de mal à personne.

Techniques de brainstorming

Votre session de brainstorming est programmée et organisée. Hum… et maintenant ? Les membres de votre équipe se regardent en chiens de faïence. Comment lancer la conversation ?

Voici quelques-unes des nombreuses stratégies que les équipes peuvent utiliser pour se lancer et rendre leurs discussions de brainstorming beaucoup plus productives :

  • Brainwriting : cette technique aide les membres de l'équipe à partager leurs idées en les écrivant chacun de leur côté plutôt qu'en les criant tous ensemble. Elle est particulièrement utile si vous savez que votre équipe comprend quelques introvertis.
  • Commencer par une anecdote embarrassante : entamer la conversation par une anecdote potentiellement embarrassante plonge immédiatement tout le monde dans un état d'esprit de vulnérabilité et d'ouverture, ce qui prédispose davantage au partage des idées.
  • Laisser les idées mariner : même si vous êtes très motivés, il est préférable d'attendre un peu avant de mettre en œuvre ces idées. Des recherches révèlent que même une brève pause peut vous donner le temps de renforcer encore davantage cette suggestion.
  • « Figuring storming » : cette stratégie consiste à se mettre à la place de quelqu'un d'autre pour réfléchir à la façon dont cette personne gérerait la situation. Elle peut être efficace parce qu'elle nous oblige à prendre du recul par rapport à nos propres préjugés et perceptions.

Faites appel à votre créativité

Le brainstorming peut être un outil puissant, mais il implique plus que rassembler les membres de votre équipe dans une pièce et leur demander de partager leur avis. Vous devez comprendre les bases pour définir votre stratégie.

Par conséquent, la prochaine fois que vous essayez de trouver comment réfléchir à des idées métier, commencez par revenir à cette vue d'ensemble. Cela vous aidera à jeter les bases d'une session de brainstorming efficace et vous mettra sur la bonne voie pour recueillir les meilleures idées de votre équipe.

Vous pourriez également aimer

Scénario de brainstorming disruptif

Dressez une longue liste d'idées brillantes en une seule session de brainstorming

Modèle de planification de projet

Définissez, délimitez et planifiez les étapes importantes de votre prochain projet

suivant
Project management