Qu'est-ce que le cloud computing ? Aperçu du cloud

Un guide sur le cloud computing et ses avantages pour les entreprises modernes

Kev Zettler Kev Zettler

Résumé : le cloud computing se définit comme la fourniture de ressources informatiques sur Internet Il permet des économies de coûts, une évolutivité, des performances élevées, des économies d'échelle, et plus encore. Pour de nombreuses entreprises, une migration vers le cloud est directement liée à la modernisation des données et de l'informatique.

Lorsque le terme « cloud » est apparu au début des années 2000, il avait une connotation ésotérique. L'idée d'accéder aux ressources informatiques autrement qu'à partir d'une infrastructure informatique sur site (le ciel ?) ressemblait à de la science-fiction. La réalité était beaucoup plus profonde et a changé à jamais la technologie et nos méthodes de travail.

Qu'est-ce que le cloud computing ?

Le cloud computing est la fourniture de ressources informatiques (comme le stockage, la puissance de traitement, les bases de données, l'analyse, l'intelligence artificielle et les applications logicielles) sur Internet (dans le cloud). En externalisant ces ressources, les entreprises peuvent accéder aux ressources informatiques dont elles ont besoin, quand elles en ont besoin, sans obligation d'acheter ni de maintenir une infrastructure informatique physique sur site. Cette solution assure des ressources flexibles, une innovation plus rapide et des économies d'échelle. Pour de nombreuses entreprises, une migration vers le cloud est directement liée à la modernisation des données et de l'informatique.

Caractéristiques du cloud computing

Avant le cloud computing, les entreprises achetaient et maintenaient une infrastructure informatique sur site. Bien que les économies aient été à l'origine de la transition initiale vers le cloud, de nombreuses entreprises trouvent que l'infrastructure de cloud public, privé ou hybride offre de nombreux avantages.

Pour les équipes Agile et DevOps, le cloud computing permet de simplifier et d'accélérer le processus de développement.

Voici une liste de caractéristiques qui définissent le cloud computing.

Libre-service à la demande

Les fournisseurs de cloud computing proposent des API auxquelles les utilisateurs accèdent pour demander de nouvelles ressources ou faire évoluer des ressources existantes dès que nécessaire. Les équipes peuvent automatiser le provisionnement de leur infrastructure de manière simple grâce aux outils d'infrastructure IaC (Infrastructure-as-Code) tels que Terraform et Ansible.

Accès réseau étendu

L'emplacement physique du matériel est une préoccupation importante pour proposer une expérience optimale à l'utilisateur final. Le cloud computing est une incroyable opportunité qui propose du matériel physique distribué à l'échelle mondiale, permettant ainsi aux entreprises de provisionner stratégiquement du matériel ciblé sur l'emplacement.

Regroupement des ressources

Les ressources informatiques d'une plateforme d'infrastructure cloud sont divisées dynamiquement et allouées à la demande. Étant donné que les machines physiques d'un hôte cloud sont provisionnées et partagées dynamiquement entre plusieurs locataires, le matériel cloud est entièrement optimisé pour une utilisation maximale.

Flexibilité rapide

Les infrastructures cloud peuvent croître ou décroître de manière dynamique, ce qui permet aux utilisateurs de demander une mise à l'échelle automatique de leurs ressources informatiques aux demandes de trafic. La flexibilité peut intervenir sur une base par machine, où une allocation de ressources évolue de sorte à maximiser les ressources disponibles de la machine, ou sur une base multi-machine, dans laquelle une application évolue automatiquement sur plusieurs machines en réseau.

Service mesuré

Les fournisseurs d'infrastructure cloud fournissent des métriques d'utilisation détaillées qui sont utilisées pour communiquer les coûts d'utilisation. Par exemple, Amazon Web Services (AWS) fournit une utilisation pour chaque catégorie de service en lignes horaires ou quotidiennes. Les fournisseurs de services cloud utilisent généralement un modèle de facturation à l'utilisation qui est mesuré et fourni, de sorte que les clients sont facturés pour le montant exact des ressources informatiques utilisées.

Types de déploiements cloud

Il existe trois types principaux de déploiements cloud. Chacun présente des avantages uniques et les organisations en utilisent souvent plusieurs à profit.

Cloud public

Les clouds publics fournissent des ressources informatiques (serveurs, stockage, applications, etc.) sur Internet à partir d'un fournisseur de services cloud, tel qu'AWS et Microsoft Azure. Les fournisseurs cloud possèdent et exploitent tous les matériels, logiciels et autres infrastructures de support.

Cloud privé

Un cloud privé comprend des ressources informatiques dédiées exclusivement à une organisation. Il peut être localisé physiquement dans le data center sur site d'une organisation ou être hébergé par un fournisseur cloud. Un cloud privé offre un niveau de sécurité et de confidentialité supérieur à celui des clouds publics parce qu'il propose des ressources dédiées aux entreprises.

Les clients d'un cloud privé bénéficient des principaux avantages d'un cloud public, notamment le libre-service, l'évolutivité et l'élasticité, mais avec l'avantage supplémentaire d'un contrôle et d'une personnalisation ajoutée. De plus, les clouds privés peuvent avoir un niveau de sécurité et de confidentialité plus élevé parce qu'ils sont hébergés sur des réseaux privés non accessibles au trafic public.

Cloud hybride

Les clouds hybrides sont une combinaison de clouds privés et publics (par exemple, IBM Hybrid Cloud, optimisé par Red Hat), connectés avec une technologie qui permet aux données et aux applications de travailler ensemble. Les services et applications sensibles peuvent être conservés dans le cloud privé sécurisé, tandis que les serveurs web accessibles au public et les terminaux orientés client peuvent être hébergés dans le cloud public. Les fournisseurs cloud tiers les plus populaires proposent un modèle de cloud hybride, permettant aux utilisateurs de combiner des clouds privés et publics pour répondre à leurs besoins. Les entreprises disposent ainsi d'une plus grande flexibilité pour déployer les besoins spécifiques de leur application en matière d'infrastructure.

Services de cloud computing

Diagramme IaaS, PaaS, SaaS

Les propriétés dynamiques du cloud computing jettent les bases de services novateurs de haut niveau. Ces services peuvent aider non seulement à compléter les équipes Agile et DevOps, mais souvent aussi à leur fournir des services nécessaires.

IaaS

IaaS (Infrastructure as a Service) est une couche de service cloud fondamentale qui permet aux entreprises de louer une infrastructure informatique (serveurs, stockage, réseaux, systèmes d'exploitation) auprès d'un fournisseur cloud. IaaS permet aux utilisateurs de réserver et de provisionner les ressources dont ils ont besoin dans des entrepôts de serveurs physiques bruts. En outre, IaaS permet aux utilisateurs de réserver des machines préconfigurées pour des tâches spécialisées, par exemple des équilibreurs de charge, des bases de données, des serveurs de messagerie et des files d'attente distribuées.

Les équipes DevOps peuvent utiliser IaaS comme plateforme sous-jacente à partir de laquelle créer une chaîne d'outils DevOps, qui peut inclure l'utilisation de divers outils tiers.

Platform as a Service

PaaS (Platform as a Service) est une infrastructure cloud basée sur IaaS qui fournit des ressources pour créer des outils et des applications au niveau de l'utilisateur. Elle fournit l'infrastructure sous-jacente, notamment les ressources de calcul, de réseau et de stockage, ainsi que des outils de développement, des systèmes de gestion de base de données et des middlewares.

PaaS exploite IaaS pour allouer automatiquement les ressources nécessaires afin d'alimenter une stack technique basée sur un langage. Les stacks techniques basées sur des langages populaires sont Ruby On Rails, Java Spring MVC, MED et JAM. Les clients PaaS peuvent alors simplement télécharger un artefact de leur code d'application qui est automatiquement déployé sur l'infrastructure du PaaS. Il s'agit d'un workflow novateur et performant qui permet aux équipes de se concentrer entièrement sur leur code d'application métier spécifique et de ne pas se soucier des problèmes d'hébergement et d'infrastructure. Le PaaS gère automatiquement la mise à l'échelle et la surveillance de l'infrastructure pour augmenter ou réduire les ressources en fonction des charges de trafic observées.

Software as a Service

SaaS (Software as a Service) fournit des applications logicielles sur Internet, à la demande et généralement par abonnement. Les fournisseurs cloud hébergent et gèrent l'application, tout en s'occupant des mises à niveau logicielles et des correctifs de sécurité selon les besoins. Des exemples de SaaS incluent les systèmes CRM, les applications de messagerie web, les outils de productivité comme Jira et Confluence, les outils d'analyse, les outils de surveillance, les applications de chat, et bien d'autres encore.

Function as a Service

FaaS (Function as a Service) est un service de cloud computing qui fournit une plateforme sur laquelle les clients peuvent développer, exécuter et gérer des applications. Cela réduit le besoin pour les développeurs de concevoir et de maintenir l'infrastructure nécessaire au développement et au lancement d'une app. Les fournisseurs cloud proposent des ressources cloud, exécutent un bloc de code, renvoient le résultat, puis détruisent les ressources qui ont été utilisées.

Avantages du cloud computing

Les propriétés uniques des infrastructures cloud offrent plusieurs avantages techniques et commerciaux novateurs. Voici les principaux avantages du cloud computing pour les équipes Agile.

Coûts réduits

Les équipes qui utilisent des ressources cloud n'ont pas à acheter leurs propres ressources matérielles. Au-delà des coûts matériels, les fournisseurs cloud font de leur mieux pour maximiser et optimiser l'utilisation du matériel. Les ressources matérielles et informatiques deviennent ainsi une marchandise, et les fournisseurs cloud rivalisent pour proposer les coûts les plus bas.

Évolutivité accrue

Étant donné que le cloud computing est flexible par défaut, les organisations peuvent mettre à l'échelle les ressources à la demande. Le cloud computing permet des fonctionnalités de mise à l'échelle automatique pour les équipes. Les applications cloud peuvent réduire et développer automatiquement leurs ressources d'infrastructure en réponse aux pics de trafic.

De meilleures performances

Le cloud computing fournit les ressources informatiques les plus récentes et les plus performantes. Les utilisateurs peuvent accéder aux machines les plus récentes dotées de processeurs multicœurs extrêmes conçus pour les tâches de traitement parallèle lourdes. De plus, les principaux fournisseurs cloud proposent des machines matérielles GPU et TPU de pointe pour des tâches de traitement de l'intelligence graphique, matricielle et artificielle intenses. Ces fournisseurs cloud se mettent constamment à jour avec les dernières technologies de processeur.

Les principaux fournisseurs de cloud computing disposent d'emplacements matériels distribués dans le monde entier qui garantissent des connexions hautes performances en fonction de l'emplacement de connexion physique. En outre, les fournisseurs cloud fournissent des réseaux mondiaux de diffusion de contenu qui mettent en cache les demandes des utilisateurs et le contenu par emplacement.

Vitesse d'exécution améliorée

Les équipes qui utilisent des infrastructures cloud bénéficient d'exécutions plus rapides et peuvent apporter plus de valeur à leurs clients. Les équipes logicielles Agile peuvent tirer parti d'une infrastructure cloud pour créer rapidement de nouvelles machines virtuelles afin d'expérimenter et de valider des idées uniques, et d'automatiser les phases de test et de déploiement du pipeline.

Sécurité accrue

L'hébergement dans un cloud privé fournit une infrastructure isolée dotée d'un pare-feu qui améliore sa sécurité. En outre, les fournisseurs cloud proposent de nombreux mécanismes et technologies de sécurité pour aider à créer des applications sécurisées. Le contrôle d'accès des utilisateurs constitue une préoccupation importante en matière de sécurité, et la plupart des fournisseurs cloud proposent des outils pour limiter l'accès granulaire des utilisateurs.

Intégration continue et livraison

La pratique d'intégration continue et de livraison continue (CI/CD) est essentielle pour les praticiens DevOps, car elle contribue à augmenter la vélocité de l'équipe et à réduire le délai de mise sur le marché. Les outils de CI/CD dans le cloud, comme Bitbucket Pipelines, permettent aux équipes de créer, de tester et de déployer automatiquement du code, sans se soucier de la gestion ou de la maintenance de l'infrastructure CI. Bitbucket Pipelines s'appuie sur des conteneurs Docker pour assurer l'isolement et la reproductibilité du pipeline de livraison. Les équipes peuvent exécuter des commandes similaires comme sur une machine locale, mais avec tous les avantages d'une configuration nouvelle et reproductible pour chaque build.

Surveillance complète et gestion des incidents

Les déploiements Cloud permettent aux équipes de connecter leurs outils de bout en bout, facilitant ainsi la surveillance de tous les éléments du pipeline. La surveillance complète est une autre capacité clé pour les organisations qui pratiquent DevOps, car elle leur permet de traiter les tickets et les incidents plus rapidement. Les fournisseurs cloud partagent des métriques sur l'état du système, y compris du processeur des applications et du serveur, de la mémoire, du taux de demande, du taux d'erreur, du temps de réponse moyen, etc. Par exemple, la surveillance de la charge sur de nombreuses machines virtuelles signifie que les équipes peuvent ajouter plus de capacité (VM) en cas d'augmentation de la demande ou que les équipes peuvent automatiser la mise à l'échelle (vers le haut/bas) en fonction de ces métriques afin de réduire les interventions humaines et les coûts. En savoir plus sur la surveillance DevOps.

Conclusion…

Le cloud computing fournit des ressources informatiques avancées disponibles à la demande, qui évoluent selon les besoins, avec des mises à jour régulières et sans nécessiter l'achat ou l'entretien d'une infrastructure sur site. Grâce au cloud computing, les équipes deviennent plus efficaces et réduisent les délais de mise sur le marché, car elles peuvent rapidement acquérir et faire évoluer des services, sans les efforts considérables que nécessite la gestion d'une infrastructure traditionnelle sur site. Découvrez les offres Atlassian Cloud.